Conakry : Climat tendu en haute banlieue

0
33

L’opposition a appelé à une journée ville morte ce mercredi, 07 novembre 2018 à Conakry. En haute banlieue notamment sur la route Le Prince, des élèves ont érigé des barricades sur les voies principales. C’est le cas à Koloma où des écoliers bloquent la circulation routière à l’aide des cailloux. Ils brulent aussi des pneus sur la chaussée à plusieurs endroits.

A la question de connaitre la raison de leur agissement, ces élèves  disent revendiquer l’ouverture réelle de l’école. « On nous a annoncé, le démarrage des cours le 03 octobre, on est le combien aujourd’hui ? Il y a plus d’un mois que nos enseignants ne se rendent pas dans les classes. Nous voulons étudier, nous demandons le retour de nos ‘’maitres’’.  Et nous manifesterons jusqu’au retour des enseignants titulaires dans nos écoles », témoigne  un lycéen sous anonymat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*