Conakry: Les responsables du marché Niger mis à contribution pour étouffer les manifestations des femmes à Kaloum

0
50

Alors que la grève des enseignants reste toujours sans issue favorable avec désormais des manifestations violentes enregistrées par endroit à Conakry et à l »’intérieur du pays, c’est le moment choisi par des responsables  du marché Niger d’interdire  à toutes  les femmes qui revendent dans ce  marché Niger de ne plus participer aux manifestations de rue pour réclamer l’ouverture des classes. Selon nos informations de sources concordantes, toute femme qui braverait  cette interdiction se verra retirer tout simplement sa place.

Ce qui justifierait l’accalmie  à Kaloum au  cours des dernières 48 heures. Mais cette décision ne fait pas l’unanimité au sein des femmes. Car d’autres qui en ont marre de voir leurs enfants à la maison, sans aller à l’école, disent s’organiser pour accompagner les écoliers à battre le pavé afin de  réclamer le retour des enseignants titulaires dans les salles de classe.

Pour le moment, nous n’avons eu aucune réaction des principaux accusés (administrateurs du marché Niger).

Affaire à suivre !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*