Diaspora Ebola Network : le discours de Sam Soumah, président des Guinéens de Washington

VUES: 674 FOIS

DIASPORA EBOLA NETWORK: WEST AFRICA SUMMIT ON EBOLA Washington-DC Convention Center, LE DISCOURS DE LA COMMUNAUTE GUINEENNE

Excellence Messieurs les ambassadeurs de la Guinée, de la Sierra Leone et du Libéria, 

Messieurs et Dames les Représentants du Gouvernement Fédéral de Washington, Maryland et Virginie,

Chers dirigeants communautaires,

Distingués invités, 

Mesdames et Messieurs 

Bonsoir,

Mon nom est Naby I. SAM Soumah, président de l'Association de la communauté guinéenne de Washington, Maryland et Virginie. Je me tiens devant vous ce matin en cette qualité pour vous parler au nom de tous les sans voix Guinéens en Guinée et de ma communauté aux Etats-Unis. Je vous remercie de l'occasion qui m’est offerte pour parler de l'épidémie d'Ebola que connaît actuellement la Guinée, la Sierra Leone, le Libériaet d’autres pays d’Afrique. Compte tenu de la gravité de la crise, l'épidémie d'Ebola qui est en train de ravager non seulement l’Afrique de l'Ouest, mais aussi l'humanité tout entière doit être arrêtée. À moins que nous contenons rapidement pour arrêter  cette épidémie d'Ebola, rien de moins que l'avenir non seulement de l'Afrique de l'Ouest, mais peut-être même le monde entier est en danger. La crise Ebola en Afrique de l'Ouest a déjà infecté plus de 14.000 personnes et fait plus de 6000 morts, et l'épidémie continue de se propager. La crise a déjà eu un impact économique profond sur des millions de personnes en Guinée, au Libéria et en en Sierra Leone. Les gens ont faim tous les jours et sont incapables de se rendre au travail dans certains cas. Plus de 6 millions d'enfants ne peuvent pas aller à l'école et des milliers ont été rendus orphelins. 

Beaucoup d'entreprises et de grandes sociétés d'investissement ont laissé nos pays. Les agriculteurs sont incapables de récolter les cultures. Les vols des compagnies aériennes sont parfois annulés, et le commerce a diminué.

L'objectif de l’Association de la communauté Guinéenne  de DMV est de continuer à être le canal par lequel beaucoup de nos compatriotes et d’autres ONG américaines de la grande Région de Washington continue à utiliser comme aide à organiser, coordonner, informer et soutenir la Guinée dans cette crise, ainsi que pour aider à arrêter les perceptions négatives qui continuent de faire dérailler les bonnes intentions et les organisations dans leurs efforts dans la gestion de cette crise locales et internationales. 

Outre les effets économiques que nos pays sont confrontés aujourd'hui, le pire c’est la catastrophe provoquée par le virus Ebola sur notre système éducatif. En Guinée, par exemple, toutes les écoles sont toujours fermées en raison de la crainte d'Ebola. Nous, étant un organisme communautaire avons tendu la main à de nombreux groupes de la diaspora, des professionnels de santé, les organisations sociales, et civiques et confessionnelles, les ONG internationales, de faire pression et de plaider pour une aide et une réponse rapide du gouvernement Américain en faveur de la Guinée. Je peux vous assurer que nous allons continuer à le faire, dans l'espoir d'obtenir une sorte de résultat positif en partenariat avec l'ambassade de la République de Guinée à Washington, DC. 

Mesdames et Messieurs, mes frères et sœurs de la Sierra Leone et du Libéria, je tiens à vous rappeler que le virus Ebola a prouvé à nous tous qu'il ne connaît pas de frontières. J’espère sincèrement que nous allons continuer ensemble en tant qu’Africains et Amis de l'Afrique à faire pression, informer et rassembler les ressources nécessaires qui aideront à éradiquer une fois pour toutes le virus Ebola hors de la région de l’Afrique de l'Ouest avant que cette épidémie ne se repende sur lecontinent Africain ainsi que le monde entier. Notre avenir économique et social ainsi que celui de tous ceux qui ont leur intérêt en Afrique ne sera garanti qu’à partir de la détermination farouche que nous prendrons en tant que force globale pour éradiquer Ebola et tous les autres maux sur la terre de nos ancêtres.

Que Dieu bénisse l'Afrique,  

Que Dieu bénisse les États-Unis d'Amérique. 

Que Dieu nous protège tous. 

Merci !

 

Source: Guineenews