Jeudi 18 juin 2015 - Théodoro Obiang Guema déballe les raisons de sa visite en Guinée

VUES: 10559 FOIS

Le  président Equato-guinéen est arrivé en Guinée ce jeudi. Il a été accueilli par son homologue guinéen Alpha Condé, à  l’aéroport International de Conakry,  Théodoro Obiang Guema, a expliqué les raisons de sa présence en Guinée.

 « La Guinée occupe nos pensées. Lorsqu’un pays africain rencontre des problèmes, tous les autres doivent exprimer leur solidarité vis-à-vis de ce pays. La Guinée a connu une épidémie d’Ebola très grave. Nous avons tenu à accompagner le pays dès le  départ, mais avons tenu de venir sur place pour connaitre de très près cette situation. Il n’y a pas que la situation d’Ebola, nous allons ensemble aborder d’autres problèmes au cours de ma visite.

Comme vous le savez, la Guinée équatoriale va organiser en juillet prochain une conférence sur Ebola. Nous avons tenu à adresser à mon homologue son Excellence Pr Alpha Condé une invitation ici à Conakry. La Guinée Conakry a des relations traditionnelles séculières avec la Guinée Equatoriale. Je rappellerais que dès les premiers jours de l’indépendance de mon pays, nous manquions de cadres. C’est la Guinée Conakry qui nous a envoyé les premiers cadres pour former les Equato-guinéens d’alors. Donc, nous sommes reconnaissants et nous savons bien que la Guinée doit continuer avec nous dans la  marche du développement.

Cette visite va contribuer au renforcement des relations des deux Guinée. La Guinée Bissau, la Guinée Conakry et la Guinée Equatoriale, mon frère m’a toujours rappelé de former une confédération qui serait un système de solidarité entre ces trois pays. Je pense que cela serait une bonne chose dès lors que toute tentative de construction d’une confédération appelle à plus de solidarité et au renforcement des relations d’amitié et de coopération qui pourraient se développer davantage entre nous Guinée. C’est une bonne idée que je vais continuer à examiner attentivement.

Nous avons une expérience en matière de développement. Vous n’êtes pas  sans savoir que la  Guinée Equatoriale par le passé était l’un des derniers pays en Afrique en matière de développement. Mais avec l’arrivée du pétrole, nous  avons su mener le développement qu’on constate aujourd’hui. Je crois que la Guinée Conakry a aussi un potentiel économique naturel. Avec ces ressources, nous pourrons constituer un bloc afin de partager notre expérience et contribuer au développement de la Guinée Conakry.

La coopération que nous avons connue avec les puissances occidentales qui exploitent nos ressources minérales n’ont pas donné forcément les résultats que nous escomptions. Aujourd’hui,  il est impérieux que les pays africains détenteurs des ressources naturelles exploitent eux-mêmes leurs ressources et faire en sorte que les premiers bénéficiaires soient d’abord les africains au lieu d’aller toujours avec résultats négatifs au profit des pays du Nord ».

 

Mariokay SY