Lundi 18 avril 2016 – Existence de Sociétés non agréées: la BCRG met en garde celles concernées.

VUES: 196 FOIS

Dans le cadre de sa mission de protection de l’épargne des populations guinéennes et du système financier, la Banque Centrale à travers un communiqué publié ce weekend, a signalé l’existence de Sociétés non agréées offrant au public des services de collecte de dépôts de leur épargne avec la promesse fallacieuse d’appliquer en leur faveur des taux allant au-delà de tout ce que peut offrir un marché financier formel.

Ceci étant dit, ces activités qui ne sont fondées sur aucune autorisation de la Banque Centrale et du Comité des Agréments, s’exercent en toute illégalité. Elles sont en outre basées sur un ‘’marketing de réseau à bonus pyramidal dans lequel chaque client joue le rôle d’agent commercial pour le recrutement de nouveaux clients en faveur de la Société’’.

La Millenium Technology Investment, en abrégé ‘’MILTECH’’ qui est la première Société formellement identifiée dans ce domaine, est à ce jour en situation de cessation d’activité, ce, au terme des investigations effectuées par l’Office de Répression des Délits Economiques et Financiers (ORDEFF) ainsi que par la Banque Centrale.

Dans le même communiqué, la BCRG a attiré l’attention des multiples Agents économiques non ou mal informés des conséquences de l’existence et de l’impact de ces Sociétés sur l’économie guinéenne. « La Banque Centrale invite les Agents économique et publics en général à n’entretenir aucune relation ou transaction financière avec ces Sociétés, dont les activités s’apparentent à de l’arnaque » prévient-elle.

 Kadija Diallo.