Samedi 07 mai 2016 - Culture : le Ministre Siaka Barry signe un contrat d’assurance-maladie pour les artistes.

VUES: 4115 FOIS

Le Musée National de Conakry a servi de cadre ce vendredi, pour la signature d’un contrat de partenariat entre le BGDA et la Société d’assurance NSIA-Guinée.

Le Ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, Siaka Barry, accompagné du chef de son département et son Secrétaire général, Fodéba Isto Keira, a procédé à la signature de cette convention de partenariat entre le Bureau Guinéen du Droit des Auteurs (BGDA) et NSIA-Assurance, en vue de venir au secours des artistes guinéens.

De cette signature, découle le lancement d’un nouveau produit appelé NSIA-hospitalisation.  

Dans le but de réduire la prime annuelle de la couverture d’assurance, le Ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, à travers le BGDA, s’engage à prendre en charge 50 % de la prime annuelle de tout sociétaire souscrivant à l’assurance. Ce montant va être totalement payé par le BGDA.

Le patron de NSIA-Assurance rassure que son produit couvre toutes les hospitalisations, qu’elles soient à la suite d’une maladie, d’un accident ou encore d’une chirurgie et peut couvrir par année et par personne jusqu’à 50 millions de francs. « Nous avons associé à ce produit, la couverture-décès toute cause, qui garantit le versement d’un capital aux ayant-droits, soit 3 millions de francs guinéens pour le couple et 1,5 millions par enfant décédé jusqu’à quatre enfant mineur », a déclaré Momart Seck.

Dès sa prise de fonction, a confié le Directeur général du BGDA, le Ministre Siaka Barry a fait de l’adoption d’une politique sociale en faveur des artistes, son cheval de bataille. « La mutuelle de la santé des artistes a été un de ses premiers acquis au cours des cent premiers jours qu’il a passé à la tête de ce département », a affirmé Abass Bangoura.

Le Ministre Siaka Barry soutient que la signature de la convention BGDA- NSIA-Assurance pour la couverture sanitaire des artistes est une première en Guinée.

« Ce partenariat marque la fin d’un calvaire, c’est un regain d’espoir. Il est constant et établi que notre pays, la Guinée, a rayonné dans le concert des nations par l’excellence de sa culture. Aujourd’hui, les ensembles artistiques, jadis véritables sources de revenus, traversent une véritable période sombre », a t-il reconnu, tout en ajoutant qu’ils sont plongés dans une situation de précarité indescriptible.

En outre, Siaka Barry a rendu un vibrant hommage à tous les artistes alités, comme Mory Deen Kouyaté, Kémo Kouyaté, Salifou Kaba et autres.

Après la signature de la convention, il a offert un chèque de cent millions de francs guinéens pour lancer le démarrage de la souscription des artistes et a promis qu’une vaste campagne de sensibilisation des artistes sera lancée la semaine prochaine.

Ahmadou Bah.