Samedi 07 mai 2016 – Santé : l’USAID ŕ travers le projet HC3 réhabilite le CMC de Ratoma.

VUES: 3471 FOIS

Dans le souci d’améliorer le système de santé guinéen, sévèrement frappé par la maladie à virus Ebola, le projet HC3 (Health Communication Capacity Collaborative), a réhabilité le Centre Médical Communal (CMC) de Ratoma.

Financée par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) à hauteur de 36.000 dollars, ladite réhabilitation est passée par trois mois de d’intenses travaux, avant que le Centre ne soit remis à la disposition du Ministère de la Santé.

A cet effet, le projet HC3 a réalisé plusieurs travaux dont entre autres, la réfection de la peinture, la réparation des tôles, de la charpente et du plafond, le changement des fenêtres en les remplaçant par des vitres coulissantes, la réparation et l’amélioration du réseau d’adduction d’eau, la réparation et l’amélioration du réseau d’électricité, la réparation des toilettes internes et externes, la climatisation des salles d’accouchement et du bloc opératoire, le changement des plaques d’identification et de tarification des prestations.

Construit en 1963, le Centre Médical Communal de Ratoma n’a rénové qu’une seule fois. C’était en octobre 1995. Cette nouvelle réhabilitation est donc d’une importance énorme pour la santé des populations guinéennes en général et celles de Ratoma en particulier.

Mais malgré tous ces efforts et espoirs, il reste encore beaucoup à faire au CMC de Ratoma car, ce Centre est le seul hôpital public de la commune. Il ne dispose que de 20 lits pour à peu près 700.000 individus (soit la population de ladite commune). Pourtant ces lits ne sont prévus que pour servir approximativement 100.000 personnes.

« Ce don intervient à un moment où les efforts du gouvernement sont entre autres orientés vers la reconstruction et le renforcement de notre système de santé qui a été fortement ébranlé par l’épidémie d’Ebola. Cette commune forte de ces 700.000 habitants n’a que ce CMC comme seule structure de premier recours et qui, ces dernières années se trouvait dans un état de dégradation poussée de ses installations. Ce qui constituait un handicap pour la continuité des soins de qualité », a indiqué le Ministre de la Santé, Abdourahmane Diallo

De son côté, la Directrice de l’USAID, Michelle Godette, a indiqué que ce projet s’inscrit dans le cadre d’un appui substantiel à la réhabilitation d’infrastructures sanitaires afin d’aider le système de santé éprouvé par l’épidémie Ebola.

« Le programme de réhabilitation rapide des structures de santé du projet HC3 Guinée est une initiative salutaire que l’USAID encourage et accompagne. Je témoigne au Ministère de la santé, tous mes sentiments de satisfaction pour son engagement pour un partenariat dynamique avec l’USAID et au projet HC3, pour sa démarche pointue dans la mise en œuvre de la réhabilitation rapide avec tout son processus, tout en gardant l’espoir que les populations de la commune de Ratoma utiliseront de manière accrue les services du CMC de Ratoma », a souhaité la Directrice de l’USAID.

Alkaly Daouda Daffé.