Samedi 18 juin 2016 - Mali Yembering : le bilan s’alourdit et le Colonel Issa n’est pas prêt à céder.

VUES: 3135 FOIS

Un affrontement entre militaires du bataillon d’infanterie de Mali et les citoyens, a enregistré ce vendredi 17 juin, 15 Blessés dont 2 par balle selon plusieurs témoins.

A l’origine des affrontements, c’est le colonel Issa Camara qui aurait ordonné à ses hommes de frapper un chauffeur de camion qui aurait retardé l’Officier militaire dans la circulation. Choqués par l’attitude de l’ancien membre de la junte militaire (CNND 2008-2010), certains jeunes ont jeté des pierres avant de se rendre chez le préfet pour demander le départ du colonel Issa Camara, ancien Gouverneur de la région de Mamou.

Le chauffeur du camion, Maître Mamadou Aliou Sow que nous avons joint au téléphone explique.

« J’étais en train de tourner au carrefour mais, il y avait plusieurs personnes et ça coïncidé à l’arrivée du colonel Issa Camara qui était de passage avec ses hommes. Ces derniers temps, il y avait un manque de véhicules à destination de Labé, et je prenais les bagages des clients pour Labé. Il y avait trop de monde. J’ai retardé un peu, quand j’ai voulu tourner le camion, les hommes du colonel Issa Camara sont venus ouvrir la porte de mon camion pour me faire descendre. Ils m’ont bastonné avec leurs fusils et gourdins. Ensuite, le colonel Issa Camara en personne est venu me gifler ».

Aux dernières nouvelles, le Gouverneur de la région administratives de Labé s’est rendu à Mali. Sadou Keïta tentait de calmer la population très remontée contre les agissements du Colonel Issa Camara.

Ce samedi, un détachement du bataillon du Colonel Issa Camara a dispersé une foule fortement mobilisée pour écouter le message du Gouverneur de la région de Labé, rapporte notre source dans la préfecture de Mali.

Dans le souci d’équilibrer notre article, nos multiples tentatives de joindre au téléphone le Colonel Issa Camara sont restées vaines.

Ahmadou Bah.