Lundi 20 juin 2016 – Opposition : l’UFDG traite la justice guinéenne d’inégale et annonce qu’elle ne va plus se soumettre à celle-ci.

VUES: 3065 FOIS

Comme tous les samedis, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son Assemblée générale ordinaire ce samedi 18 juin 2016 au siège du parti, sis à la Minière.

Au cours de la rencontre, Ousmane Gaoual Diallo, député de cette formation politique, a qualifié la justice guinéenne d’inégale. Selon lui, cette justice ne réagit que lorsqu’elle est face aux militants de l’opposition.

« La Guinée d’Alpha Condé est définitivement une Guinée inquiétante. Lorsqu’un militant de l’UFDG critique le pouvoir, s’il n’est pas stigmatisé, il est inculpé, critiqué, arrêté ou traité de tous les noms d’oiseau. Il n’y a pas longtemps, des cadres du RPG ont traité Alpha Condé de Soulard, est-ce que le procureur Mandjoul Chérif a bougé le petit doigt ? Et si le Ministre de la justice dit qu’il n’a pas entendu cela, je peux lui faire écouter l’enregistrement !

Si cela était dit par Ousmane Gaoual ou par un militant de l’UFDG, on aurait dit qu’il est impoli et qu’il n’aime pas le président. On aurait tout fait pour le discréditer. Voilà la justice telle qu’elle est exercée dans notre pays.

Bah Oury, au lieu qu’il ne soit inquiété par la justice, aujourd’hui il est partie civile. C’est lui qui passe dans les radios pour citer les noms des personnes que la justice arrête », a déploré le député uninominal de Gaoual.

Par conséquent, il annonce que l’UFDG ne va plus se soumettre à la justice guinéenne et à l’Assemblée Nationale.

« Nous n’allons plus jamais nous soumette à cette justice. L’UFDG ne va pas continuer à collaborer avec une justice inégale et impartiale qui agit sous les ordres d’un pouvoir discrédité. En plus, toutes les démarches entreprises à l’Assemblée Nationale, même si la majorité vote, l’UFDG ne sera pas d’accord », prévient-il.

Concernant les multiples voyages du Chef de l’Etat, Ousmane Gaoual Diallo n’a pas manqué d’exprimer sa colère suite au dernier voyage d’Alpha Condé, qu’il considère comme un gaspillage au détriment de la population.  

« Notre Chef d’Etat n’a pas grand-chose à faire que de prendre un avion à 500.000 dollars juste pour faire une photo avec Poutine, et de revenir à Conakry bredouille. On est fatigué, Alpha Condé il faut arrêter de sortir l’argent pour des voyages inutiles », ajoute-t-il.

Comme appel, Ousmane Gaoual Diallo invite les citoyens à sortir dans la rue pour exprimer leur mécontentement. « Il ne faut pas que l’on attende des ordres lorsque l’injustice est commise. Nous devons sortir de chez nous et dire qu’on est fatigué de ce pouvoir. Sortez dans la rue exprimez-le », conclu ce politicien.

Kadija Diallo.