Mardi 21 juin 2016 – Religion : la Mosquée Fayçal de Conakry dans un état alarmant.

VUES: 3100 FOIS

Autrefois véritable joyau national, la Grande Mosquée Fayçal située au quartier Camayenne dans la commune de Dixinn, n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Construite depuis 1984 et classée 4ème au monde à son inauguration, la Mosquée Fayçal de Conakry risque de s’écrouler. La salle de prière d’une capacité d’accueil de 12.500 fidèles musulmans se transforme en ‘’mare’’. Pour cause, le toit de ce lieu de culte ne retient plus l’eau de pluie.

En ce moment de grandes pluies, les tapis de prière sont emballés et les fidèles sont obligés de prier sur les carreaux. Une flaque d’eau par-ci, une autre par-là, des sceaux et bidons ou encore des pots éventrés sont placés çà et là dans l’enceinte, pour limiter l’inondation.

Selon nos informations, l’eau coule à partir des zones de dilatation et des points d’ancrage des lustres. Plusieurs marbres et cônes sont tombés plongeant ainsi la salle dans l’obscurité.

L’administrateur de Fayçal, Sory Oularé, espère sur une aide saoudienne que Ryad aurait récemment annoncé, pour pallier aux conséquences de cette situation très gênante.

Par ailleurs, il demande aux autorités guinéennes de doter cette Mosquée d’un Statut, d’un règlement intérieur et d’un budget comme les autres entités publiques.

Plus loin, Sory Oularé sollicite la construction dans l’enceinte de la cour, d’un complexe scolaire et universitaire qui pourra générer des recettes pour la Mosquée.

Il faut noter qu’à chaque période hivernale, le spectacle est le même ou presque depuis plus d’une décennie. Ce lieu de culte vieux de plus de trente ans coule comme une passoire, obligeant les fidèles de s’acquitter de leurs obligations religieuses à même le sol.

Kadija Diallo.