Vendredi 24 juin 2016 - Angleterre : BREXIT ou le pari perdu du Premier ministre anglais, David Cameron.

VUES: 176 FOIS

Le terme « Brexit » est tout simplement la contraction de : « British Exit », comprenez les « Britanniques sortent » de l'Union Européenne. Ce serait un chroniqueur du magazine « The Economist » qui aurait utilisé le mot « Brexit » en premier.

Harassé par une partie de sa majorité qui souhaite sortir de l’Union Européenne, le Premier ministre anglais, David Cameron, fit la promesse en 2013 d'un référendum entre juin 2016 et la fin 2017. Mais comprenant le danger que représente les élections à venir dans les pays voisins telles que les présidentielles en France en 2017 il a décidé d’accélérer le référendum.

Le vote a eu lieu ce jeudi toute la journée, les bureaux de vote ayant fermé à 22H00. Les résultats qui se sont égrenés toute la nuit ont abouti vers 06H00 du matin à la conclusion suivante : Le Royaume Uni quitte l’Union Européenne.

Les résultats définitifs donnent 51,9% (17 410 742 voix) pour la sortie de l’Union Européenne et 48,1% (16 141 241 voix) pour rester dans l’Union Européenne. Cela représente près d’un million trois cent mille voix d’écart. La participation au référendum est de 72,2 %

La réaction des marchés n’a pas tardé. La Livre Sterling s’écroule face au dollar à son plus bas niveau depuis 1985. Le baril de pétrole est en nette baisse et les bourses asiatiques ont toutes ouvertes à la baisse. Les marchés de capitaux vont quitter l’Angleterre ce qui risque d’accentuer le phénomène.

Plusieurs observateurs pensent que c’est le début de la dislocation du Royaume Uni avec l’Ecosse et l’Irlande qui veulent rester dans l’Union Européenne et qui vont donc quitter le Royaume Uni.

info@nostalgieguinee.net