Samedi 02 juillet 2016 – Rapatriement des devises : Le Ministère du Commerce rencontre les Opérateurs Economiques.

VUES: 5270 FOIS

Le Ministère du Commerce a rencontré ce Vendredi les Opérateurs économiques du pays pour échanger sur le faible taux de rapatriement des devises en Guinée. Une réalité qui provoque un manque à gagner de l’Etat guinéen en matière de commerce import-export.

Cette rencontre fait suite à une précédente tenue entre le Chef de l’Etat, Professeur Alpha Condé, et les opérateurs économiques. En toile de fond, les deux parties ont également échangé sur la problématique du rapatriement des devises issues de l’exportation.

Au cours de la rencontre, les opérateurs économiques ont tenu la promesse de revoir à la hausse le taux de rapatriement des devises dans notre pays. Malheureusement le constat est tout autre sur le terrain.

C’est dans ce cadre que le Ministre du Commerce, Marc Yombouno, a rencontré ces opérateurs économiques à nouveau pour les sensibiliser afin que cela soit effectif.

« L’objectif est de prendre contact avec les différents opérateurs économiques qui sont dans l’exportation pour connaitre ce qui les empêche à ne pas rapatrier les produits financiers des devises issues des exportations. Nous les avons écoutés et des engagements ont été pris encore pour favoriser cette démarche réglementaire. Au-delà de ça, nous allons commencer à appliquer la règlementation comme il se doit en la matière », déclare Marc Yombouno.

Poursuivant, le Chef du département du commerce précise l’importance du rapatriement des devises dans le pays.

« Le rapatriement de ces devises va faire en sorte que la Guinée dispose des informations fiables sur l’exportation de nos produits, et cela va permettre aussi à ces mêmes opérateurs économiques, d’éviter des problèmes en terme de mobilisation des devises et en terme de constitution des lettres de crédit au niveau des banques. En outre, cela est un comportement réglementaire dans notre pays », ajoute-t-il

A l’issu de cette rencontre, quelques opérateurs économiques ont exprimé leur inquiétude sur cette opération de rapatriement des Fonds et liquidités du franc guinéen. Par ailleurs, ils se disent ravis de prendre part à cette rencontre d’échanges.

« Nous avons été ravis d’apporter notre contribution et d’évoquer les problèmes liés au rapatriement des Fonds. Mais nous avons été satisfaits vu que le Ministre en question a répondu à nos préoccupations », explique ce commerçant de la filière import-export

Présent à la rencontre, le Ministre de l’Industrie et des PME, Boubacar Barry, a indiqué que le secteur privé est le moteur de tout développement. Donc, a-t-il ajouté, il doit donner l’exemple à suivre pour que ceux évoluant dans le secteur informel puissent les joindre afin de s’enrichir et enrichir le pays. 

Sur vingt-quatre grands opérateurs économiques de la filière exportation invités, vingt-trois ont répondu à l’appel. A la fin de la rencontre, le Ministère du Commerce a exprimé son souhait de multiplier ces genres d’échange avec les opérateurs économiques, en vue de les faciliter la tâche dans leurs opérations de commerce interne-externe.

Kadija Diallo.