Samedi 02 juillet 2016 – Reprise des manifestations de rue après le Ramadan : le RPG Arc-En-Ciel met en garde ‘’les fauteurs de troubles’'.

VUES: 7351 FOIS

L’Assemblée générale hebdomadaire du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) s’est tenue ce samedi à Gbèssia. Présidée par le Secrétaire général du Ministère de la jeunesse, deux points inscrits à l’ordre du jour ont été épluchés au cours de cette rencontre, à savoir le rapport final de la CPRN et les manifestations de rue annoncées par l’opposition Républicaine après le Ramadan.

Participant à la rencontre en sa qualité de membre du Bureau Politique National du RPG, le Secrétaire général du Ministère des Affaires Etrangères a mis en garde toute personne qui tenterait de troubler l’ordre public à travers des manifestations non cadrées.

« Nous entendons des rumeurs révélant qu’après le mois de Ramadan, certaines personnes envisagent de semer des troubles dans nos quartiers. Il faut absolument refuser cela. Nous mettons en garde tous ceux qui seront tentés de troubler l’ordre public dans ce pays. Nous devrons demander à tous les citoyens où qu’ils se trouvent, de faire preuve de vigilance et d’esprit patriotique. Les manifestations doivent être encadrées et les manifestants doivent respectés les édifices publics, ainsi que la vie et les biens des citoyens. Protégez les biens des citoyens ! », a mis en garde Hady Barry.  

Poursuivant, il précise qu’à travers le dialogue les guinéens peuvent s’entendre entre eux.

« Dans une famille il y’a des lois que le père de famille doit respecter et que les enfants doivent respecter », ajoute-t-il.

Le représentant du Bureau Politique National du RPG Arc-En-Ciel qui a également représenté la mouvance présidentielle au sein de la CPRN, a brièvement débattu sur les travaux réalisés par la commission.

« Malgré les maigres moyens mis à la disposition de la CPRN, les prochains jours nous allons commencer à faire des auditions. Il ne s’agit pas de mettre quelqu’un en prison, mais plutôt de corser ou d’intimer les gens à venir reconnaitre ce qu’ils ont eu à faire. C’est vrai que cela va être difficile parce que beaucoup sont morts et il y en a qui ont disparu », explique Alhassane Diakité.

Par ailleurs, nous avons constaté la présence d’un camion rempli de sacs de riz au siège de la mouvance présidentielle. A en croire un militant tout heureux, ces denrées auraient été offertes par un opérateur économique de la place, aux militants dudit parti pour la célébration de la fête de Ramadan.

Ahmadou Bah.