Jeudi 14 juillet 2016 – L’UFDG répond aux accusations du RPG Arc-en-ciel : « S’il y a coup d’Etat à faire en Guinée, c’est Alpha Condé qui procède à ce coup d’Etat parce que c’est lui qui ne respecte pas son serment ».

VUES: 4003 FOIS

Au cours d’une rencontre tenue ce mercredi par des membres du RPG Arc-en-ciel au siège national du parti, une déclaration a été rendue publique. Dans ladite déclaration, le parti au pouvoir a formulé de graves accusations à l’encontre de Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG.

Le RPG Arc-en-ciel a interpellé le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) sur ses propos lors de la dernière Assemblée Générale de l’UFDG, avant de l’accuser ouvertement de vouloir organiser un coup d’État. En outre, le parti du Professeur Alpha Condé a dit prendre à témoin la communauté nationale et internationale sur ces ambitions de l’opposant Cellou Dalein Diallo.

Par conséquent, l’UFDG a répondu ce jeudi aux accusations du parti présidentiel contre son leader. Le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo soutient que cette déclaration du RPG-arc-en-ciel décrit la peur qui anime le pouvoir en place depuis l’annonce des manifestations de rue par l'opposition républicaine.

« Le parti va se réunir et publiera une déclaration au moment opportun à ces accusations mensongères. Mais dans cette sortie du RPG arc en ciel, on voit la peur qui anime le pouvoir à chaque fois qu’il y a l’expression d’une liberté fondamentale garantie par la constitution guinéenne. S’il y a coup d’Etat à faire en Guinée, c’est Alpha Condé qui procède à ce coup d’Etat parce que c’est lui qui viole la constitution, c’est lui qui ne respecte pas son serment, c’est lui qui viole le droit des guinéens et c’est lui qui a travesti les institutions. Il n’y a aucune institution de la République qui marche » réplique Ousmane Gaoual Diallo.

Poursuivant, le parlementaire ajoute que l’opposition républicaine ne reculera d’un iota en ce qui concerne les manifestations de rue prévues les jours à venir.

« L’UFDG et l’opposition seront dans la rue au moment opportun pour exprimer leur ras-le-bol de la division, de la corruption, du détournement des fonds publics, de l’absence de la réalisation des accords politiques et de la violation de la constitution par le Chef de l’Etat. Tous ces thèmes vont être développés pendant ces manifestations. Si par extraordinaire, les guinéens arrivaient à se débarrasser d’Alpha Condé où est le problème ? Ce ne sera pas un coup d’Etat, parce que c’est les guinéens qui l’ont mis là-bas. Ils auront vu qu’il n’est pas capable d’assumer les charges de Chef d’Etat qui sont les siennes. Puisque depuis qu’il est au Pouvoir, il ne fait que diviser les guinéens » accuse Ousmane Gaoual Diallo.

Kadija Diallo.