Vendredi 15 juillet 2016 – Lappé Bangoura nommé entraineur du syli national A : le comité de normalisation de la Féguifoot justifie son choix.

VUES: 4028 FOIS

Le comité de normalisation du football guinéen a récemment dévoilé le nom du remplaçant de Luis Fernandez. Il s’agit de l’ancien entraineur du Horoya Atletic Club de Conakry, Mohamed Kanfory Lappé Bangoura.

Le technicien guinéen a fait l’unanimité lors du choix face à ses concurrents. Au nom de l’instance dirigeante du football guinéen et de ses partenaires, le Secrétaire général du comité de normalisation de la Féguifoot a justifié le choix porté sur le nouveau promu.

« Au terme des délibérations, deux candidatures ont retenu notre attention par rapport à la connaissance du football guinéen. Après ce processus d’interview, le comité de normalisation avec tous ses partenaires a fait son choix. On peut se tromper de choix mais on a fait un choix unanime. De par la cohérence et la pertinence de ses projets, de par son expérience, de par la prétention salariale et du plan des trophées remportés, le choix est tombé sur Mohamed Lappé Bangoura » explique Ibrahima Balsco Barry.

Quant à l’heureux élu, il se dit très content du choix porté sur sa personne. Le nouvel entraineur du syli national a aussi saisi l’occasion pour rappeler ses exploits dans le domaine footballistique guinéen.   

« J’ai un sentiment de satisfaction, de joie et de reconnaissance. Le travail que je suis en train de faire a été très bien récompensé. Dans ma lettre de motivation j’ai été clair. J’ai une volonté sans cesse d’aider ce football. J’ai de l’expérience et j’ai pu amener l’équipe locale à une demi-finale de CHAN. A cela s’ajoute ma formation et mes multiples diplômes. Je suis même instructeur de la CAF. Je tends la main à tout le monde pour la réussite de ma mission » exhorte Mohamed Lappé Bangoura.

Comme il a tenu à le rappeler dans son intervention, Lappé a réussi l’exploit de conduire le syli local pour une première à un CHAN. Cependant, réussira-t-il là où tout le monde a échoué depuis le début de l’histoire footballistique de la Guinée ? C’est l’ultime défi qui l’attend quand on sait qu’il a la lourde tâche de qualifier la Guinée à la coupe du monde 2018.

Kadija Diallo.