Jeudi 21 juillet 2016 – Migration : La Guinée au workshop tenu au siège des Nations Unies à New York.

VUES: 8870 FOIS

Le siège des Nations unies à New York a servi de cadre, ce mardi 19 juillet 2016, à un atelier thématique sur le thème « La migration pour la paix, la stabilité et la croissance ». C'est dans la perspective du 9ème Forum Mondial pour la Migration et le Développement (FMMD) prévu en décembre prochain à Dhaka, au Bangladesh, que cet atelier thématique a été organisé à New York. Atelier dont les débats ont mis l'accent sur la problématique de la gouvernance de la migration dans le monde. Les résultats de cette rencontre new yorkaise alimenteront les préparatifs des assises de Dhaka.

C'est dans ce cadre que le workshop du mardi 19 juillet s'est focalisé, en tables-rondes, sur des sous-thèmes comme " Les migrants dans les crises ", " Les institutions et les processus de migration sûre " qui auront été marquées par de riches discussions, avec la participation d'éminentes personnalités. On notait par exemple la participation de Peter Sutherland, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, la Directrice générale adjointe de l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), la Directrice de l'ONU-femmes, le Directeur général du Bureau International du Travail (BIT) qui a centré son intervention sur les préoccupations liées à l'accès aux marchés du travail pour les migrants. D'autres interventions dignes d'intérêts étaient celles du commissaire à la coopération internationale et au développement de l'Union européenne, mais également de plusieurs autres spécialistes des questions de migration et des diplomates en charge de la question au sein des ambassades en poste à Genève, dont le Conseiller Aboubacar Cissé de la Mission Permanente de notre pays en Suisse.

Dans son intervention à cet atelier thématique, le diplomate guinéen a d'abord félicité le Bangladesh pour la qualité de la présidence qu'il assume actuellement à la tête du Forum Mondial pour la Migration et le Développement. S'adressant aux participants, Aboubacar Cissé a dit : « mon pays, la République de Guinée, est à la fois un pays d'origine et de destination du phénomène migratoire dans l'ouest africain ». Membre fondateur de l'Union africaine et de la CEDEAO, dit-il, la Guinée est l'un des pays qui applique stricto-sensu la politique de libre circulation des personnes et des biens dans l'espace de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Dans bien de domaines d'ailleurs, affirme Monsieur Cissé « des migrants jouissent des mêmes droits que les nationaux ». Mais très souvent, fait remarquer le Conseiller de notre Ambassade à Genève, des ressortissants guinéens sont victimes de répressions, d'arrestations parfois arbitraires et régulièrement frappés d'expulsions dans des pays d'accueil. Plusieurs dizaines de nos compatriotes, par exemple, viennent d'être expulsés par un de nos pays voisins, mais aussi de Libye, précise Aboubacar Cissé.

Malheureusement aussi cette liste n'est pas exhaustive, note le diplomate guinéen, au point que « nous avons l'impression que la Convention sur le respect et la protection des droits de l'homme des migrants dont nous sommes tous signataires, mais également le travail de qualité du FMMD que nous apprécions ne sont que des vœux pieux ».

Comment dans ce cas, s'interroge Mr Cissé, un pays dont les ressortissants sont régulièrement victimes de ces genres de traitements que je viens d'évoquer peut-être motivé à continuer d'appliquer la politique d'ouverture comme celle que la République de Guinée respecte depuis toujours en tant que terre d'asile où il fut des périodes où un dixième de sa population était constitué de réfugiés ?

Cette question, souligne le diplomate, est une vraie problématique qui interpelle le FMMD, pour faire en sorte que les bonnes pratiques de certains pays en matière de migration soient largement démultipliées pour le bien des migrants et de la migration, qui représente, malgré tout, un puissant facteur de développement et d'osmose des peuples du monde. Et c'est pourquoi, conclut Mr Cissé, « les autorités de la République de Guinée, en dépit de tout, entendent poursuivre leur politique d'hospitalité et d'intégration des migrants pour la stabilité, la paix et le développement ».

A noter qu'au moment où se déroulait cet atelier thématique sur la migration à New York, se tenait d'autre part, dans le même Palais de verre de Manhattan, un forum de haut niveau sur la mise en œuvre des ODD (Objectifs du Développement Durable) qui intègrent la question fondamentale de la migration et des migrants. C'est dans ce contexte qu'une autre réunion de haut niveau est annoncée pour le 19 septembre prochain à New York sur « Les déplacements massifs des réfugiés et des migrants dans le monde ».

info@nostalgieguinee.net