Mardi 26 juillet 2016 – Trafic de passeports diplomatiques : trois cadres guinéens condamnés.

VUES: 8607 FOIS

En Guinée, le trafic de passeports diplomatiques est un délit pratiqué par de hauts cadres du pays. En tout cas, c’est ce que vient de prouver le Tribunal de Première Instance (TPI) de Kaloum.

Ce lundi, il a prononcé des peines de prison contre trois cadres de l'administration publique guinéenne dans une affaire de trafic de passeports diplomatiques.

Mamadou Foula Diallo, cadre au département des Affaires Etrangères, a été condamné à 5 ans de prison par contumace. Quant à Maurice Camara et Mamadouba John Sylla, respectivement cadre au Ministère du Tourisme et de l'Hôtellerie, et ancien consul de la Guinée au Nigeria, ils ont écopé de 18 mois de prison ferme.

Sur une totalité des 09 prévenus dans cette affaire de faux et usage de faux en écriture publique et complicité, six (06) ont été relaxés pour manque de preuves suffisantes.

Pour rappel, cette affaire qui a défrayé la chronique dans la cité avait conduit à l'arrestation de hauts cadres du département des Affaires Etrangères, dont Mamadouba Diabaté et Boubacar Diallo, respectivement ancien chef de cabinet et Secrétaire général dudit département, qui avaient aussi été limogé de leurs fonctions.

C'est à partir du Nigeria que la trace de passeports diplomatiques guinéens avait été retrouvée en 2015, alors que leurs bénéficiaires qui n'avaient aucun lien avec les milieux diplomatiques devaient se rendre au Mexique pour des raisons très douteuses.

Les investigations ont donné lieu à l'ouverture d'une enquête qui a conduit à l'arrestation des 09 prévenus et la condamnation de trois cadres ce lundi.

Kadija Diallo.