Mercredi 27 juillet 2016 – Réunion préparatoire de la JPGF: les paysans sollicitent la création d’une banque agricole.

VUES: 5390 FOIS

Comme annoncé dans une de nos précédentes publications, le chef de l’Etat guinéen, Professeur Alpha Condé, a présidé ce mardi la réunion préparatoire de la Journée des Paysans de la Guinée Forestière (JPGF).

A cette occasion, les paysans et agriculteurs guinéens ont sollicité la création d'une banque primaire à vocation agricole pour faciliter l'emprunt bancaire accessible à tous.

Ces acteurs du monde paysan soutiennent que la mise en place d'une banque agricole avec des lignes de crédits leur permettra de financer leurs différents projets.

« Si notre pays obtient une banque agricole, les paysans et agriculteurs pourront mieux s'organiser et obtenir des financements conséquents pour le développement de leurs activités dans le pays »  défend cet agriculteur.

L'agriculture constitue la principale activité de plus de 80% de la population guinéenne, si l’on peut croire aux propos du Directeur régional de l'agriculture de N'Zérékoré. Mais malgré l’importance de ce secteur et l’impact positif qu’il peut avoir sur l’économie de notre pays, le manque de financement des activités agricoles reste un véritable handicap pour l'épanouissement dudit secteur.

Suite à cette demande des acteurs du secteur agricole, Alpha Condé a promis que son gouvernement appuiera les activités des paysans afin de promouvoir leur secteur pour aboutir à l'autosuffisance alimentaire.

Plus loin, le chef de l’Etat a cité quelques efforts déjà déployés par l'Etat guinéen dans ce domaine, dont entre autres la fourniture des engrais, l'aménagement des terres cultivables et le déploiement des agents agricoles pour mécaniser l'agriculture.

Selon une statistique agricole datant de 2014, le secteur agricole contribue à hauteur de 20,2% dans le PIB de la Guinée, avec une population agricole active estimée à 82,31% pour seulement 11,6% des terres cultivables.

Notons que cette rencontre tenue au palais Sèkhouteréya  a regroupé les présidents des chambres nationales d'agriculture, les représentants des filières de production, les présidents des fédérations régionales de l'élevage, de la riziculture, du palmier-hévéa, du café-cacao et des pisciculteurs.

Rappelons que la Banque Africaine pour le Développement Agricole et Minier (BADAM) était la Seule banque privée créée à l'initiative des promoteurs guinéens avec la participation de l'Etat. Cette banque qui avait pour vocation de financer le secteur minier et agricole ne devait guère échouer pour la simple raison que toutes les banques de la place sont des banques commerciales. Malheureusement, cet ambitieux projet a été lancé sans que des fondations solides ne soient posées.

Kadija Diallo.