Vendredi 29 Juillet 2016 - Diplomatie : l’Ambassadrice de la Turquie en Guinée face aux médias de la place.

VUES: 11004 FOIS

Depuis sa prise de fonction en tant qu’Ambassadrice de la Turquie en Guinée, il y a environ 11 mois, c’est la première fois que Nur Sagman échange avec les médias de la place.

Ce vendredi 29 juillet, au siège de l’Ambassade de la Turquie, sis à Taouyah dans la commune de Ratoma, la responsable de la diplomatie turque en Guinée a apporté quelques précisions sur la tentative de coup d'Etat survenue le 15 juillet dernier dans son pays.

Cette conférence de presse a démarré par la projection d'une vidéo de cinq (05) minutes qui retrace le déroulement de la tentative de ce coup d'Etat raté en Turquie.

Partant de cette vidéo réalisée par l'agence de presse de l'Ambassade de la Turquie en Guinée, Nur Sagman a expliqué comment la fibre patriotique a animé les turcs pour faire face aux chars de combat afin de sauver la démocratie dans leur pays, avant de rappeler la situation actuelle qui prévaut en Turquie.

« On peut vraiment dire que la démocratie a été protégée par les civiles qui s’étaient rassemblés pour s’opposer au coup d’Etat qui était sans précédent. Aujourd’hui la vie a repris son cours normal et les touristes ont même commencé à venir » a déclaré Nur Sagman.

Poursuivant, elle a apporté une précision sur l'état d'urgence instauré le 20 juillet dernier par le président Recep Tayip Erdogan.

« Les citoyens ne seront pas affectés par cette mesure dans leur vie quotidienne et aucun pas en arrière n’aura lieu au sujet des droits et libertés fondamentaux. En plus il n’y aura aucun retour en arrière du point de vue des normes démocratiques. cet état d’urgence a été annoncé pour demander des comptes, au nom de la nation, à ceux qui ont participer d’une manière ou d’une autre à cette tentative de coup d’Etat et assurer la mise en œuvre d’un Etat qui fera plus jamais l’objet d’une menace putschiste, tout en mettant les ajustements nécessaires au sein de l’Etat contre ces grandes menaces » explique-t-elle.

La question de l’extradition des Etats-Unis, du chef prédicateur Fethullah Gullen, présumé instigateur de ce putsch, l’intégration de la Turquie dans l’Union européenne et les relations diplomatiques entre la Guinée et la Turquie ont été autres points évoqués au cours de cette conférence.

Sur ce dernier point, madame l’Ambassadrice de la Turquie a salué le soutien de la Guinée à la suite de cette tentative de coup d'État.

Lopez Faya Yombouno.

666 / 657 90 66 50