Mercredi 3 août 2016 : La Guinée vers la signature d’un nouveau programme d’aide au développement des Nations Unies.

VUES: 333 FOIS

Dans le cadre de la formulation du nouveau cadre des Nations Unies pour le développement (PNUAD) pour la période 2018-2022, le Programme des nations unies pour le développement PNUD, en collaboration avec le ministère du plan et de la coopération internationale, a organisé une formation sur les principes clés de programmation des nations unies. Cette formation a démarré mardi 02 août 2016 à Conakry et va durer deux jours. 

« Le système des Nations Unies travaille en étroite collaboration avec le gouvernement afin de pouvoir inscrire les priorités nationales identifiées dans le document cadre des Nations Unies qui constitue la réponse cohérente et conjointe de toutes les entités onusiennes en Guinée » a expliqué Siraphine Wakana, coordinatrice résidente du Système des Nations Unies en Guinée.

Elle enchérie « cette formation permettra aux différents acteurs d’acquérir des connaissances théoriques sur les concepts de base de l’approche basée sur les droits de l’homme, de l’égalité de sexe, du développement des capacités, de la gestion axée sur les résultats, du développement durable et résilience ainsi que du dividende démographique ».

L’année 2016 marque la dernière période de mise en œuvre du programme d’aide au développement du système des nations unies à la Guinée. Pour la formulation de ce nouveau plan cadre, Mme Wakana a réitéré le soutien de son institution à la Guinée dans son processus de développement.

Pour le représentant de madame la Ministre du plan, l'apport de ce plan cadre est inestimable pour le développement du pays. « Cet exercice nous offrira l’opportunité, à travers le nouveau plan cadre des Nations Unies pour l’aide au développement de la Guinée 2018 – 2022, de renforcer la cohérence de la relance post Ebola et la consolidation des acquis démocratiques ce, en appui à la mise en œuvre du nouveau plan national de développement en cours d’élaboration » a déclaré Pema Guilovagui, secrétaire général du ministère du plan et de la coopération internationale.

A l’issue des travaux de cette formation, un nouveau plan cadre d’aide au développement de cinq ans sera signé, ce vendredi, entre le gouvernement guinéen et le système des nations unies.

Lopez Faya Yombouno