Fin à Kindia de la Réunion du Comité technique des Présidents de commissions nationales et coordonnateurs du Projet CEDEAO/UE sur les armes légères

0
203
La dernière journée de la Réunion du Comité technique des commissions nationales de lutte contre les armes légères a été essentiellement marquée dans la journée de ce Mercredi 9 Mai 2018, par une séance de démonstration du marquage des armes légères et petits calibres (ALPC) et de destruction de munitions obsolètes au champ de tirs de Kindia.
 
Ainsi,  ce sont 2 tonnes de munitions obsolètes, 18 anciennes bombes russes et 200 kilogrammes de cartoucheries qui ont été détruits et brulés en collaboration avec l’ONG MAG et sous la Supervision du Colonel  Aboubacar Friguia Camara, Commandant de la division armement et munitions de l’Etat-major général des Armées (EMGA) et du Lieutenant Kébé, chef de section déminage à l’EMGA et en présence du Général Bambo Fofana, des représentants de la CEDEAO, du PNUD et des Présidents de Commissions nationales et Coordonnateurs du Projet CEDEAO-UE sur les armes légères.
 
Des premières recommandations, il ressort que le Comité technique a relevé des difficultés de communication et dans les relations entre les coordonnateurs du projet et les commissions nationales. Le Comité technique a salué l’amélioration de la situation sécuritaire dans la plupart des Etats membres du projet en dehors de quelques remous liés aux élections. Tous les pays membres ont fournis des efforts en termes de sensibilisation des parties prenantes. Il a été constaté également une appropriation nationale du projet au niveau des communautés. Des efforts importants ont été fournis en termes de renforcement des capacités notamment des forces de défense et de sécurité (FDS) et la mise à disposition des équipements. Les opérations de collecte sont à intensifier pour débarrasser les communautés des armes tout en veillant la fabrication artisanale des armes. D’autres difficultés liées notamment à la passation des marchés ont été soulevées. A ce niveau, le PNUD en tant que partenaire d’exécution du projet, est en train de prendre des mesures correctives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*