Guinée : Alpha Condé a rencontré le syndicaliste Aboubacar et compagnie

0
207

 

C’est une soirée qui ne ressemble pas aux autres. Aboubacar Soumah enfin à Sékhoutoureya. Le secrétaire général élu du SLECG a bien répondu à l’invitation du premier magistrat du pays, Pr Alpha Condé dans la soirée de ce mardi. Le chef de l’Etat a écouté la version des faits de Soumah concernant la grève des enseignants déclenché par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée. Au sortir du Palais Présidentiel, Mohamed Bangoura, le chargé de communication du SLECG, a été joint dans l’émission Africa 2015 de la Radio Nostalgie Guinée :

« Effectivement les 23 membres du bureau exécutif national et la cellule de communication du SLECG étaient conviés à un entretien avec le Chef de l’Etat. Et cet entretien consistait simplement à donner au Chef de l’Etat la véritable version des faits qui prévoyaient ici au sein du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée. Nous lui avons donné toutes les explications nécessaires. A l’issue de cet entretien, le Président de la république a compris. Du coup, il a mis en place une commission constituée des chefs religieux, des ministres Cheick Talibé, Gassama Diaby, Kiridi Bangoura et son conseiller personnel, le ministre d’Etat Tibou Kamara.

Cette commission est chargé, à partir de demain, d’ouvrir un dialogue franc autour des trois points de revendication. Donc rendez-vous est pris demain (Mercredi 28 Février) autour de la table de négociation où il sera question de trouver un consensus autour de nos différents points de revendication ».

A la question de comprendre l’ambiance qui a caractérisé la rencontre physique entre le Président Alpha Condé et le syndicaliste Aboubacar Soumah qu’il avait qualifié de ‘’Rebelle’’ dans le temps, le chargé de communication du SLECG répond : « Aujourd’hui, nous nous sommes rendus compte que des informations qu’on recevait des uns des autres, c’était juste un instrument de jeu pour pouvoir nous casser le moral. Aujourd’hui nous avons été élucidés par le Chef de l’Etat qui nous a dit que jamais, jamais il ne s’est prononcé, jamais il ne s’est impliqué dans une affaire syndicale et qu’il a entendu une partie de Souleymane Sy Savané, qu’il a été très clair avec eux. Et après avoir entendu le Général Aboubacar Soumah, je le dis haut et fort que le chef de l’Etat s’est déplacé de son siège pour venir serrer le poignet du Général Aboubacar Soumah ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*