Guinée : Alpha Condé – Faya Millimouno, les dessous de la rencontre du samedi 17 Février 2018

0
154

Au lendemain de la tenue du scrutin communal en Guinée le 04 Février 2018, l’heure est à l’ouverture des mercatos. Le jeu des alliances commence avec les différentes consultations entre les leaders politiques, jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. La dernière en date, c’est celle que le président Alpha Condé a eu avec le leader du parti Bloc libéral qui constitue aujourd’hui la belle fille courtisée de tous. Bref, le faiseur de roi.

Tout a commencé dans cette série de rencontre entre les principaux partis de l’opposition à savoir, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), l’Union des Forces Républicaines (UFR), le Bloc Libéral (BL). Selon Docteur Faya Millimouno, c’est à l’invite du Président de la République qu’il a répondu ce samedi 17 Février 2018 au palais présidentiel. « Nous sommes en période électorale. Il est clair que nous ne sommes pas le seul parti qui a besoin de l’aide, tous les autres partis en ont besoin ». Déclare-t-il.

Nous insistons sur la question :  

Vous demandez de l’aide au président Alpha Condé ?? « Ecoutez, je dis, nous sommes dans une situation où le Bloc Libéral a des candidats à promouvoir. Et pour que ces candidats deviennent effectivement des maires, nous avons besoins d’avoir un coup de mains. C’est pour cette raison, que le parti a dit, on ne va pas écouter un seul côté. Tous ceux qui vont nous demander à les rencontrer, nous devons les rencontrer et les écouter ». A-t-il réitéré.

Dans la soirée de ce dimanche, le Directeur de la communication du parti en la personne d’Aliou Bah, disait sur sa page Facebook, « Ma conviction politique m’interdit catégoriquement d’envisager l’option de soutenir Alpha Condé ou de m’associer à la mouvance ». Une affirmation qui relance la question de consultation de la base, avant toute une décision de rencontrer le Président Alpha Condé.

Sur ce volet, Docteur Faya Millimouno répond en disant : « Je respecte son point de vue, mais il est membre du bureau exécutif. Est-ce qu’il est à Conakry, je ne sais pas. On se réunit tous les jeudis pour prendre des décisions. On n’est pas là, pour suivre le point de vue d’un individu. Nous nous retrouvons par respect pour ce sur quoi nous sommes entendus pour agir ensemble. Donc il est dans toute démocratie des voix discordantes. Nous la respectons ». Affirme le président du parti Bloc libéral.

Accusé à tout moment par certains responsables de son parti de prendre des décisions unilatérales, Docteur Faya Millimouno, se défend : « La base d’abord a posé un premier acte en investissant en moi l’autorité d’être le président et a investi en d’autres l’autorité d’être membres du bureau exécutif. Pour certaines questions, ce n’est pas une consultation qui dure des mois. C’est une consultation qui va durer quelques jours. Donc le bureau exécutif s’est réuni, a examiné la question et a trouvé la conduite à tenir. Mandat donc a été donné par le bureau exécutif au président que je suis d’agir dans le meilleur intérêt du parti ».  Martèle-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*