Guinée/Suspension de la grève des enseignants : La PCUD et le CPR félicitent le Gouvernement et le SLECG et condamnent les violences

0
291

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le mouvement ‘’Citoyens Pour la République’’ (CPR), les Jeunes citoyens de Guinée et la société civile guinéenne, remercient tous les citoyens qui ont massivement répondu à l’appel à la ‘’Ville morte’’ ce mercredi 14 mars, lancé pour exiger la finalisation des négociations entre les enseignants et le Gouvernement, en vue du retour rapide des élèves dans les établissements scolaires de Guinée.

Ils félicitent le Gouvernement et le SLECG pour l’accord intervenu ce mardi 13 mars 2018 et invitent les parties au respect strict de leurs engagements respectifs. Ils remercient tous les acteurs qui se sont mobilisés pour un dénouement heureux de cette crise qui avait trop duré.

Le mouvement ‘’Citoyens Pour la République’’ (CPR), les Jeunes Citoyens de Guinée et la société civile guinéenne invitent tous les acteurs sociaux au respect de cet accord si chèrement conclu, et les exhortent à œuvrer à la consolidation de la cohésion sociale.

Ils condamnent les violences qui ont émaillé les événements de ces derniers jours, notamment les pertes en vies humaines et les dégâts matériels subis par les citoyens. Ils s’inclinent devant la mémoire des victimes, présentent leurs condoléances aux familles éplorées et exigent des enquêtes appropriées.

Par ailleurs, le CPR, les Jeunes Citoyens de Guinée et la société civile exigent du Ministère de la Sécurité et des forces de défenses et de sécurité, la fin immédiate de l’impunité dont bénéficient les milices, notamment les ‘’donsos’’, dont les agissements ne sont plus tolérables.

Ils invitent tous leurs membres à redoubler de vigilance et à poursuivre la mobilisation dans les quartiers des communes de Conakry et des Préfectures pour organiser la veille et pour faire face aux défis de la bonne gouvernance ainsi que de la lutte contre les détournements de ressources publiques, la corruption, les injustices et les inégalités dans notre Pays.

Conakry, le 14 mars 2017

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*