Guinée/Tentative d’assassinat du chef de file de l’opposition : Le vice-président de l’UFDG réagi au communiqué du gouvernement

0
75

Dans un communiqué du gouvernement  lu dans la soirée de mardi sur les ondes des médias d’Etat, le ministre de la communication dément l’information sur une éventuelle balle réelle tirée sur le véhicule de Cellou Dalein Diallo. Amara Somparé a parlé plutôt de caillou au lieu de balle.

Et ce mercredi matin, le premier vice-président de l’UFDG, Ibrahima Chérif Bah,  a réagi à cette sortie du ministre Somparé dans l’Emission Face à l’info de la radio Nostalgie-Guinée.

 

« Vraiment moi je pense désormais  que ceux qui lancent des pierres ont des muscles très développés maintenant dans les bras pour pouvoir transpercer  deux vitres d’une voiture et sortir sans qu’onne les voit. Ça c’est  un jouet d’enfant, faut pas que les gens nous trompent, faut pas qu’ils se moquent des guinéens.

Alors nous on  est pour l’enquête indépendance internationale. On a écouté ce général, cet ancien commandant  qui gagne des grades  en réprimant. Il l’a fait ce qu’il avait promis. Mais qu’il n’oublie pas,  il a dit qu’il est sous l’autorité civile et élue.  Mais il sait également que nul n’est autorisé à exécuter un ordre illégal. Des manifestants, des leaders manifestaient conformément à la loi, aux droits que la constitution  leur accorde. Donc, s’il dit qu’il doit réprimer tout le temps,   mais il répondra de cela  parce que nul n’est tenu exécuter un ordre manifestement illégal, il le sait ;  et  ses hommes aussi le savent », a dit Chérif Bah dans l’émission Face à l’Info.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*