Près de deux cents migrants ont débarqué à Malte et Lampedusa

0
177

La marine maltaise a annoncé jeudi 30 mai avoir porté secours à 75 migrants en Méditerranée, tandis que 103 autres ont débarqué dans la nuit sur l’île italienne de Lampedusa et qu’un canot était encore en détresse.

Découverts accrochés à une cage à thon en pleine mer d’après la marine maltaise, 75 migrants devaient débarquer à Malte dans la journée. Dans la nuit, deux embarcations avec 46 et 57 migrants à bord étaient par ailleurs arrivées à Lampedusa, l’île italienne la plus proche des côtes libyennes, a annoncé le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

« Très éprouvés et frigorifiés », ils étaient partis de Libye « il y a au moins trois jours » et ont été repérés par des pêcheurs, a précisé le HCR sur Twitter.

« Non-assistance à personne en danger »

Toujours en Méditerranée, l’association allemande Watch the Med, qui gère le numéro d’appel à l’aide d’urgence Alarm Phone, a annoncé être en contact régulier depuis mercredi avec des passagers d’un canot en détresse, qui accueille selon ses occupants 90 personnes, dont quinze enfants.

La marine italienne aurait débuté un sauvetage en fin de matinée seulement, « 24h après avoir été alertées » de la situation, explique l’ONG, qui déplore une « non-assistance à personne en danger, qui a mis en péril la vie de 90 personnes ». Une fillette de 5 ans serait décédée à bord dans les heures précédant l’intervention, d’après des migrants à bord. La marine italienne n’a ni commenté ni confirmé l’existence d’une intervention.

Des centaines de personnes continuent de tenter la traversée de la Méditerranée chaque semaine, même si beaucoup sont interceptées par les garde-côtes libyens, vers lesquels Rome et La Valette renvoient la plupart des appels à l’aide.

(avec AFP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*