Aboubacar Titi Camara à Batama Sow : « Je sais qu’il a une haine viscérale envers ma personne »

0
140

Dans le cadre du projet d’accompagnement des anciennes gloires dans le monde du sport, le département en charge n’a considéré que les joueurs de Haffia 77. Aboubacar Titi Cama, ancien capitaine du Silly National fustige cette démarche et s’attaque nerveusement à Batama Sow, ministre des sports de la culture et du patrimoine historique, qui a fait cette classification. Selon lui, le football guinéen ne se résume pas à Haffia 77.

« J’ai suivi la sortie du département des sports avec beaucoup d’étonnement. Je me suis senti offensé. Ce n’est pas un simple démagogue qui viendra diviser la famille du football. Nous avons beaucoup de respect pour nos aînés, nos tontons. Je ne chercherais jamais à me comparer à Elhdj Sidy Souleymane qui a eu ballon d’or en 72, qui a représenté la Guinée, l’Afrique et même le monde entier. Mais le football guinéen ne se résume pas à Haffia 77. Nous savons tous ce qu’ils ont représenté pour ce pays et pour l’Afrique, mais il y’a eu des pionniers qui se sont battus aussi qui sont de notre génération. Il y’a eu la génération de Damas qui a gagné en 78 la coupe qu’on appelle aujourd’hui la coupe de la CAF. Il y’a eu notre génération de 85 jusqu’en 2004. Je pense que nous avons honoré ce pays avec bravoure et honneur pendent 18 ans et d’autres 20 ans au sein du Silly National. Nous avons représenté la Guinée. On a été des modèles »  a rappelé l’ancien capitaine de l’équipe nationale.

Dans sa réaction, Aboubacar Titi Camara a fait comprendre que le ministre Batama Sow, sans prononcer son nom, une haine viscérale envers sa personne.

« S’ils se respectent, ils veulent honorer notre passage au sein de l’équipe nationale, de grâce qu’ils trouvent des mots devant le public. Nous ne pouvons pas accepter que des gens qui sont des imposteurs viennent salir ce qu’on a fait. Je n’attends rien de lui. Lui et moi on se connait. Je sais qu’il a une haine viscérale envers ma personne ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*