Amadou Damaro Camara : « Je leur donne aujourd’hui et demain, le peuple de Guinée jugera »

0
55

Malgré les circonstances, Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire du RPG arc-en-ciel ne manque pas de mots à défendre la position de son parti et n’a pas de langue de bois pour qualifier les opposants guinéens. Selon lui, après la déclaration d’appel aux manifestations contre le projet de nouvelle constitution par les leaders du FNDC, le peuple de Guinée jugera.

« Je crois que le peuple de Guinée est désormais capable de juger les gens qui appellent au Djihad dans une république comme la nôtre aujourd’hui. Que des responsables qui se disent démocrates appellent au Djihad dans leur propre pays, ils se proposent d’installer la chienlit dans leur propre pays pour empêcher la population de vaquer à ses occupations. C’est très simple quand Gaoual nous compare à d’autres pays, mais tu ne verras jamais dans ces pays des opposants irresponsables comme l’opposition guinéenne. Ces opposants aussi voraces qu’ils ne sont intéressés que leur arrivée au pouvoir quel que soit le sort de leur pays après. Je leur donne aujourd’hui et demain, le peuple de Guinée jugera », a réagi Amadou Damaro chez nos confrères de Chérie Fm, tout en faisant comprendre qu’il est en pour le service

Au président de la majorité d’ajouter : « Ils auraient cru que si jamais Amadou Damaro va au travail le 13 c’est qu’ils auraient échoué, d’ores et déjà ils peuvent déclarer l’échec parce que je m’en vais maintenant au travail (dans les environs de 10h) et je pourrais aller au travail et d’autres guinéens sont bien au travail ».

Pour lui,  c’est la peur d’avoir des véhicules cassés par des irresponsables qui ont commencé depuis jeudi  dans les quartiers  qui retient les populations ”chez elles” que le soutien au FNDC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*