Assemblée Nationale : Pourquoi l’UFDG a refusé de voter la loi portant sur l’usage des armes par la gendarmerie ?

0
259

Le 25 juin dernier,  les députés de la mouvance ont approuvé à l’unanimité l’adoption du  projet de loi portant sur l’usage des armes par la gendarmerie. Ce qui n’a pas été pour les parlementaires issus de l’UFDG qui  se sont carrément abstenus.

« Elle (la loi) n’a pas été votée par l’opposition, par l’UFDG. On s’est abstenu de la voter. Il faut dire que cette loi dans sa construction n’est pas le problème. La loi dit un usage clairement indiquée. Trois articles qui parlent de l’usage des armes par la gendarmerie dans des circonstances spécifiques: Lorsque la vie et l’intégrité physique des armes sont menacées, lorsque la défense des lieux et des personnes  dans le cadre  d’attaque terroriste nécessite et lorsqu’un terroriste est en fuite à bord d’un véhicule et qui risque de menacer la vie des citoyens ou lorsqu’il y’a commission des meurtres ou assassinats.

Voilà les cas dans lesquels la loi précise l’usage des armes », a expliqué Ousmane Gaoual, chargé de communication de l’UFDG.

Quant aux raisons d’abstention des députés de l’UFDG face à l’adoption de ce projet de loi, le député de Gaoual met l’accent sur l’inobservation de loi par les autorités du pays,  chez nos confrères de Lynx FM:

« Pourquoi nous n’avons pas voté cette loi? C’est parce que la loi n’est pas observée pendant les manifestations publiques.  Ce n’est pas fondamentalement la loi qui est en cause dans notre pays, mais c’est l’inobservation de la loi qui est en cause. Les gendarmes armés qui viennent dans des manifestations publiques ne le font pas au nom de la loi. Parce que la loi interdit les armes de guerre à l’occasion de la répression des manifestations publiques. Mais les policiers et les gendarmes viennent armés et tuent des citoyens.  A partir du moment où les forces de défense et de sécurité ne font pas de discernement entre là où ils doivent prendre des armes de guerre(en situation de guerre) et là où ils ne doivent pas le faire et utiliser des armes conventionnelles, tuent innocemment, sans aucune enquête, inquiétude, on ne peut pas voter cette loi, même si elle est dans un cadre normal, pour mettre à leur disposition des prétextes qui peuvent leur servir de justification de toutes leurs bavures

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*