Baisse du prix du carburant: « C’est un acte politique fort…», Dixit Dansa Kourouma

0
167

Le Comité national du Rassemblement pour le développement a revu à la baisse ce lundi, le prix du litre de carburant à la pompe qui était fixé à 11 000 GNF par l’ancien du gouvernement.

Pour Dr Dansa Kourouma, cette décision des nouvelles autorités peut avoir une incidence positive sur le niveau des populations avec la bonne foi des acteurs du secteur.

« S’il y a une bonne politique de régulation qui se met en place et qu’il y ait la bonne foi des acteurs de ces différents actes, on peut bel et bien baisser le prix du transport et même les prix des marchandises peuvent baisser. Tout dépend de la bonne foi. Je pense que le progrès social et économique dans un pays ce n’est pas seulement les autorités qui sont responsables mais les citoyens du pays doivent avoir un sens de patriotisme qui les obligent à faire des sacrifices parfois pour soulager leur concitoyen. Mais si nous ne pensons aux autres en pensant qu’à nous, il est très difficile qu’un pays comme la Guinée puisse connaître une prospérité durable. Donc chacun doit faire des sacrifices sur lui… », a fait savoir le président du CNOSCG dans l’émission Les Grosses Têtes de la radio Tropicale FM.

Selon le président du Conseil national des organisations de la société civile guinéenne, la revue à la baisse du prix de carburant de 1 000 GNF, « est un acte politique qui semble être fort, s’il est suivi par les acteurs dans la bonne foi et dans un esprit patriotique. On pourra contrôler rapidement le prix des denrées de premières nécessités en Guinée. Chose qui est importante pour soulager les consommateurs».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*