Communiqué truffé de fautes du Ministère de la Culture : Makanera relève autre chose plus grave

0
143

Au-delà des fautes d’orthographe et de syntaxe, l’ancien ministre de l’information et de la communication reproche autre chose plus grave au ministre de la culture, du Tourisme et de l’artisanat. Alhoussein Makanera Kaké déplore le fait que le ministre Bill De Sam ne connaisse pas qu’un communiqué ne peut pas faire une interdiction.

« Les gens s’attaquent beaucoup au communiqué. Ce qui est plus grave, ce n’est pas les fautes d’orthographe et les fautes de syntaxe. Un ministre doit comprendre le minimum pourquoi il est ministre. Quelle est l’organisation de son département ? Quel est le fonctionnement de son département ? Et quel est le rapport de son département par rapport aux autres départements et à la société ? », recadre-t-il.

Selon lui, « Le ministre doit pouvoir prendre 3 actes : la décision et la circulaire. Quand c’est interne il prend la décision. La circulaire pour motiver les décisions à l’intérieur de son département. Mais quand ça va au-delà de son département il prend un arrêté. Un communiqué n’a aucune valeur juridique. Donc quand le ministre ne sait pas que le communiqué ne peut pas interdire, ça c’est plus graves que les fautes d’orthographe », a dénoncé Makanera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*