Conakry/3ème édition KATALA 224 : Les Lauréats du prix seront connus le 19 octobre

0
189

Le comité d’organisation de Katala 224 s’est retrouvé ce samedi à Conakry avec des nominés du prix Katala 2019. La rencontre vise à créer une connexion entre les lauréats des différents secteurs, mettre en lumière cette brochette d’hommes et de femmes qui sont dans l’ombre et qui travaillent à promouvoir l’entreprenariat en Guinée, avec des parcours exceptionnels. Elle est organisée annuellement depuis 2017 par la maison More And More.

 

Ils sont au total 24 nominés pour cette 3ème édition. Cette cérémonie met un accent particulier sur ceux qui créent massivement des emplois, certains dans la construction moyenne et d’autres la réussite dans le business. Élise Haba Koivogui est la présidente du comité d’organisation.

 

« Cette journée d’échange a été instauré pour créer une synergie entre ces nominés, parce que nous voulons agrandir et fortifier ce que nous appelons aujourd’hui la communauté Katala. Mettre une connexion entre ces hommes d’affaires, ces carriéristes et femmes entrepreneurs pour mieux impacter l’environnement dans l’immédiat ».

 

Les nominés de cette édition ont évoqué  les ambitions qui les ont animés durant le début de leurs carrières. Mohamed Kleit responsable administratif et financier de Sonit, invite les jeunes à doubler d’efforts pour la concrétisation de leurs rêves.

« Je motive toute la génération guinéenne de travailler davantage, d’aller à la recherche des stages de l’emploi. Parce que le rêve pour le réaliser il faut aller de l’avant. Il faut aller à  la recherche du bonheur, parce que c’est pas en restant à  la maison qu’on obtient ce qu’on veut ».

 

Parmi ces nominés il existe des femmes qui ont prouvées leur bravoure dans les différents secteurs pour le développement de la Guinée. Mariam Mohamed Keita fondatrice de statut Bindou Global service, une entreprise spécialisée dans la transformation des déchets plastiques en pavé, explique l’émotion qu’elle a reçue après qu’elle soit nominée.

« Je suis très heureuse, parce que selon moi je n’ai jamais su que ce que je fais est reconnu par les guinéens. Selon moi c’est  seulement moi qui sais ce que suis en train de faire pour la population guinéenne.  Tout simplement parce que je ramasse les déchets  plastiques dans la rue et les transformer en des objets utiles pour la société. Mais aussi combattre l’insalubrité  dans la capitale. Aujourd’hui à travers Katala, je me rend compte que ce que je fais est un bon boulot ».

 

A rappelé que, le prix touche 8 secteurs dont entre autres le secteur public, le privé, le management,  l’informel, l’investissement, l’innovation, le culturel et l’entreprise. Les lauréats de ces différents secteurs seront connus le 19 octobre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*