Conakry : Atteint d’une plaie au visage, Mamadi Diawara a besoin d’une assistance

0
98

Agée de 27 ans, Mamadi Diawara est un jeune commerçant originaire de Siguiri. Depuis quelques mois, il est atteint d’une maladie mystérieuse, toute une partie de son visage est victime d’une grande plaie. Les symptômes de cette maladie ont commencé il y’a près de deux ans.

« Il avait des problèmes au niveau des gencives qui se gonflaient et ça impactaient les dents, après quelques mois il est parti à Kankan et il a extrait trois dents mais ça n’allait pas, au fil du temps il avait des plaies au niveau des lèvres, c’est ainsi qu’il est parti à N’Zérékoré mais il n’a pas eu de suite favorable. Quand nous sommes venus à Conakry, on nous a orienté à l’hôpital Donka, le médecin spécialiste n’était pas là-bas ce jour, c’est ainsi qu’on nous a dirigé à Jean Paul 2. On a passé une nuit là-bas c’était le jour de la grève, ils ont prescrit des médicaments et ont dit qu’il doit faire trois tests, mais la famille n’a pas de moyens, c’est ainsi qu’on a lancé un SOS sur les réseaux sociaux, ces trois tests coutent trois millions francs guinéens. Ce lundi on fera ces trois tests et à l’issu des résultats ils vont nous orienter vers un spécialiste qui pourra nous aider » narre Keïta Mamoudou frère du malade.

Voyant l’ampleur de cette maladie qui affecte considérablement le visage de Mamadi Diawara, Yvonne Touré activiste de la société civile a lancé un SOS via sa page Facebook ce qui a d’ailleurs porté fruit « j’ai vu les photos sur les réseaux sociaux à travers un ami Bayo (Téléphone : 621 669 336), c’est ainsi que j’ai partagé sur ma page. Le lendemain j’ai pris une photo avec lui et j’ai balancé sur ma page, les gens ont compris qu’il souffre énormément. On a eu quelques personnes de bonnes volontés. Pour faire le scanner, les médecins ont demandé à la famille de payer trois millions » indique-t-elle.

L’appel lancé commencent à tomber dans de bonnes oreilles, ce dimanche 20 octobre, le Mouvement OSER était au chevet du malade à la Cité de l’air dans la commune de Matoto « nous sommes dans un pays qui a pour devise Travail Justice Solidarité, aujourd’hui nous avons un parent qui souffre et qui a besoin de cette solidarité, nous ne pouvions pas rester sans rien faire. A travers les publications de notre camarade Alpha Bayo, nous avons jugé utile de venir apporter notre contribution, une enveloppe symbolique et prier également pour que notre confrère recouvre sa santé » explique Famory Magassouba coordinateur du mouvement.

Affecté par cette maladie, Mamadi Diawara a du mal à dormir très bien, il a besoin d’une assistance de la part des personnes de bonne volonté.

+224 621 669 336

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*