Conakry : Bantama Sow met en garde le Kountigui de la Basse Côte

0
92

Au cours de l’assemblée générale de son parti, ce samedi 26 octobre, Batama Sow, ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique s’est particulièrement adressé à El hadj Sekhouna, supposé Kountigui de la basse côte, en le mettant en garde.

 

Cette réaction  de Bantama Sow est une retorsion  face  à la dernière déclaration du chef de la notabilité de la région de la Basse Guinée, dans laquelle ce dernier aurait dit que ”le jour où les soussous et les malinkés se vont se donner les mains, ‘ils auront peur’ qui auront peur…”

 

« Je lui demande respectueusement d’arrêter. Trop c’est trop. S’il n’arrête pas, à la semaine prochaine, je prends devant vous aussi la responsabilité d’ouvrir un dossier.

Comment El Hadj Sékouna peut dire, le jour où les soussous et les malinkés vont se donner les mains, ‘’ils auront peur’’ qui auront peur?

Il dit que le jour qu’ils apprendront que les Soussous et les peuls se sont donnés les mains, les autres auront peur, quels sont ces autres? Est-ce que El hadj Sékouna parle au nom des Soussous ? Je ne crois pas », prévient Bantama Sow.

 

Selon Bantama Sow, la Basse Côte s’est battue pour l’obtention de l’indépendance de la Guinée. Elle a activement participé à l’élection d’Alpha Condé en 2010 et 2015 à la tête de la Guinée reconnait Bantama Sow. «Donc, je demande aux cadres de la Basse Côte de dire à El hadj Sékouna, akha dan. “Que ça ne se répète plus”.

« Le parti ne veut pas parler de lui et on ne veut pas l’attaquer. Mais un moment arrivera, nous verrons la responsabilité historique de lui dire d’arrêter, de lui dire qu’il a atteint le président de la République, et nous allons lui rappeler comment il est arrivé à la tête ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*