Conakry : Bientôt un projet de loi sur la protection des albinos en Guinée

0
138

La fondation pour le Secours et l’Intégration Sociale des Albinos (FONDASIA) a clôturé sa tournée de campagne de sensibilisation sur le projet de loi protégeant les personnes atteintes d’albinisme, ce mardi 06 Août. La commune de Ratoma constitué la dernière étape de cette  activité.

« On a déjà fait les cinq communes de Conakry. Nous sommes à Ratoma aujourd’hui pour la dernière étape. Nous sommes là dans le cadre de la sensibilisation au niveau de la population à la base. C’est pourquoi, vous avez les chefs de quartiers, les imams et d’autres organisations de la Commune. C’est une mission qu’on va leur donner. Cette mission est un plaidoyer. Comme vous le savez depuis le 17 mai passé, le gouvernement a accepté un projet de loi qui est transmis par le premier ministre, déjà à l’assemblée nationale. Ce projet de loi va dans le cadre de la protection des albinos et leurs droits », a expliqué docteur Morlaye Camara, président fondateur de l’ONG FONDASIA.

Il a également indiqué qu’à la prochaine session parlementaire,  le projet de loi visant à protéger les albinos sera parmi les textes qui seront sur la table du bureau de l’assemblée nationale pour examen.

 

Pour ce faire, il compte sur l’implication des imams et des autorités locales pour que le  projet de loi soit validé.

 

« Nous espérons que les imams seront en mesure de transmettre le message à la population à la base.  Les familles qui ont des albinos ne doivent pas les utiliser comme des moyens pour chercher de l’argent, par le biais de la mendicité. Nous demandons vivement aux élus d’accepter ce plaidoyer et d’accepter que la population puisse comprendre que l’albinisme ce n’est pas une malédiction comme on le dit. C’est un fait génétique facile à comprendre. Il faut que les gens nous laissent apprendre quelque chose pour qu’ on puisse contribuer à la vie de la nation », a laissé M. Morlaye Camaa.

Après les cinq communes de Conakry, la FONDASIA envisage d’aller à l’intérieur du pays pour étendre cette campagne de sensibilisation sur les personnes atteintes d’albinisme et leurs droits.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*