Conakry: Le Lions Club International reboise la forêt de Dabomba

0
98

Il s’agit de plus de 2000 pieds d’espèces à croissance rapide implantés par les membres de Lions Club International pour donner une vie à la forêt guinéenne. Cette grande opération de reboisement de l’un des poumons écologiques de la capitale a eu lieu ce samedi 15 août 2020.

« Comme vous savez, le monde entier est régulé par l’environnement, en particulier en Guinée, on voit que les forêts sont entrain d’être envahies par les habitations. Donc du coup, chaque année le Lions Club fait des activités pour pouvoir renforcer les forêts en Guinée. C’est dans ce sens que nous avons jugé nécessaire aujourd’hui de renforcer la forêt de Dabompa en implantant plus de 2000 pieds », a expliqué Ibrahim Baldé, président de la région 16.

Interpeller la population à sauvegarder l’environnement est l’autre facette de cette activité. « Les actions seront pérennes. Notre pays qui est le château d’eau de l’Afrique occidentale est aujourd’hui agressé par l’urbanisation sauvage. Les forêts sont entrains de disparaître. Nous n’avons plus d’espaces verts. Donc c’est le moment d’interpeller la population pour dire que nous devons sauvegarder notre environnement », ajoute Madame M’Ballou Cissé- REBAUD past district gouvernor.

Cette action écologique a été aussitôt appréciée par le directeur national des eaux et forêts

« Cette action citoyenne, elle est écologique; elle est à saluer, elle est à prier. Au nom du ministre de l’environnement, nous remercions très sincèrement Lions Club pour cette initiative qui va dans le sens de la préservation, de la protection de notre environnement. Comme vous pouvez le constater, cette forêt classée risque de se transformer en dépotoir. Certains sujets sont morts suite au dépôt, à la pollution. Donc les actions de reboisement contribuent à lutter contre la pollution », apprécie le directeur national des eaux et forêts, le Colonel Layaly Camara.

À signaler que cette forêt a été classée depuis 1944.

Avant, la forêt de Dabompa et d’Enta s’étendaient à 672 hectares. De nos jours, avec les occupations anarchiques des hommes, les deux sont à 16 hectares.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*