Conakry : Un hommage d’héroïne rendu à la policière feue Marie Jeanne Sylla

0
115

Mme Marie Jeanne Sylla, Lieutenant de police en service au Commissariat Spécial de la Sécurité Routière de Bambeto est décédée ce jeudi 5 septembre  2019 dans son village natal à Morbayah. Réputée par son professionnalisme et son bon sens dans la régulation de la circulation, les jeunes de Nongo ont initié une marche funèbre en signe d’hommage  à la défunte, ce samedi 7 septembre 2019. Cette marche partant du terrain Nongo au carrefour de Kofi Annan a réuni les autorités de la police, les autorités locales, les habitants dudit quartier et plusieurs usagers de la route.

« Dans une société où la médiocrité est célébrée pendant que l’excellence est décriée, il est important de saluer un guinéen qui réussit à se démarquer des autres. Nous sommes tous conscients que la policière Marie Jeanne fut une policière digne de nom. On la qualifie de celle qui a su incarner la déontologie du corps de la police. Marie Jeanne était l’exemple de la lutte contre la corruption et de toutes ces pratiques. Elle est l’une des agents rares de la police. Elle a refusé l’argent dans la circulation, l’exercice de sa fonction. Pour toutes ces raisons, nous n’avons voulu que cet évènement triste ne passe pas inaperçu », a expliqué Oguilon Maomy, porte-parole des organisateurs de la marche.

Pour récompenser la défunte et encourager d’autres agents dans leur mission, les organisateurs ont eu à faire des propositions au gouvernement guinéen.

« Puisque la lieutenante fut un modèle, nous souhaiterions que le président de la république décore feu Marie Jeanne Sylla pour le service rendu à la nation, nous souhaiterions que ce carrefour où elle passé ses dernières heures pour servir l’Etat guinéen soit baptisé en son nom», a déclaré le porte-parole des organisateurs.

Cette marche funèbre a été saluée par les autorités de la police. Selon général Bafoe, directeur central de la police, Marie Jeanne servira d’exemple pour ses collègues.

« C’est un message de satisfaction, d’honneur. Ça c’est une leçon. Ça  veut dire que désormais nous qui faisons le travail sur la voix public, de service public, nous sommes vus de près ou de loin. Ça servira de leçon à nous autres qui sommes vivants », a lancé le directeur central de la police.

C’est le même hommage magnifiant qu’a rendu les autorités locales : « Nous avons remarqué Marie jeanne par son excellence, sa façon de travailler  et son professionnalisme dans ce métier. Nous prions que son âme repose en paix », a présenté Fodé Moussa Soumah, membre du  bureau du conseil de quartier de Nongo.

Après le message de remerciement de la famille mortière, la cérémonie a été clôturée par le dépôt du jarre de fleurs au carrefour de Kofi.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*