Conférence diplomatique : Le Président Condé insiste sur le rôle des ambassadeurs

0
225

Réorienter l’appareil diplomatique guinéen vers des objectifs de développement conformément à la vision du Président de la République et aux orientations du gouvernement. Tel est  l’objectif de la conférence diplomatique que le Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé, a lancé ce lundi 29 avril 2019 à l’hôtel Kaloum.

 

Placée sous le thème « La diplomatie au service de l’émergence de la Guinée », cette conférence diplomatique, qui se tient pour la première fois sous l’ère Alpha Condé, regroupe les hautes autorités de l’Etat, les membres du gouvernement, les ambassadeurs, les consuls généraux du pays,  les personnes ressources (anciens ministres, anciens ambassadeurs, anciens fonctionnaires internationaux).

 

Durant 5 jours, des discussions et recommandations feront l’objet des travaux des commissions thématiques. Il s’agit des commissions chargées des affaires politiques et diplomatiques,  des affaires économiques et environnementales, des commissions sociales et cultuelles, des commissions des affaires juridiques et consulaires, ainsi que des commissions administratives et financières.

 

Le ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, Mamadi Touré, a rappelé que le Président Alpha Condé a, dès son accession à la magistrature suprême en 2010, annoncé le retour de la Guinée sur la scène internationale. Pour le ministre Mamadi Touré, cette déclaration du Chef de l’Etat symbolisait sa volonté affichée de faire de la diplomatie un des chantiers phares de son administration.

 

Dans cette dynamique, le chef de la diplomatie guinéenne a constaté que les résultats obtenus, au cours des dernières années, ont indéniablement donné la preuve de la renaissance de la Guinée qui fait désormais parler d’elle.

 

Le ministre des Affaires Etrangères a précisé que la diplomatie demeure l’outil privilégié de promotion et de défense des intérêts des Etats à l’échelle internationale. Pour cela, il a indiqué que son département doit s’approprier tous les aspects de la politique nationale et œuvrer à la prise en compte des priorités dans des interactions avec le monde extérieur.

 

Ce discours a été suivi par la projection d’un film documentaire sur l’action diplomatique du Président Alpha Condé y compris la présidence en exercice de l’Union Africaine.

 

En ouvrant les travaux de la présente conférence, le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, a tout d’abord insisté sur le rôle des diplomates : «  La première chose d’abord, c’est que le diplomate doit s’imprégner profondément des réalités de notre pays ainsi que de ses potentialités économiques afin de les faire connaitre. Deuxièmement, chercher les investisseurs. La Guinée est un pays ouvert à tout le monde pour une coopération avec tous les pays et surtout la coopération sud-sud. Ensuite, ils vont veiller à la situation de nos compatriotes, surtout l’immigration qui devient un phénomène grave pour l’Afrique. A travers nos voyages, j’ai souvent constaté, par exemple en Malaisie, on dit qu’il y a tel nombre de Guinéens en prison. Quand on est allé voir, on a constaté que les 80 % étaient des Ghanéens et des Nigérians. Mais ça, c’est le rôle des ambassadeurs qui doivent veiller constamment».

 

Ensuite, le Chef de l’Etat a invité les ambassadeurs à faire régulièrement des conférences de presse pour présenter les potentialités de la Guinée et attirer les investisseurs vers notre pays. C’est pourquoi le Président de la République a précisé qu’au cours de cette rencontre, chaque ambassadeur devra faire un exposé pour présenter les potentialités du pays où il est en poste et faire connaitre la qualité des hommes d’affaires qui viennent en Guinée. Pour le Pr. Alpha Condé, il s’agit de vérifier si ces hommes d’affaires sont sérieux ou s’ils ne le sont pas : « Car,  aujourd’hui, tous les Guinéens sont devenus des démarcheurs. Et depuis qu’on a signé l’accord stratégique avec la Chine, tous les jours il y a des Guinéens qui amènent des investisseurs. Je suis envahi de propositions venues de tous les côtés. Si les ambassadeurs jouaient leur rôle, je ne serais pas envahi » a constaté le Président de la République.

 

Le Chef de l’Etat reconnait qu’avec le programme contraignant du Fonds Monétaire International, les ambassadeurs n’ont pas de moyens. Malgré cela, le Président Alpha Condé  indique que les diplomates doivent jouer leur rôle.

 

Un autre handicap soulevé par le Pr Alpha Condé est le fait que la plupart des ambassadeurs ne parlent pas l’Anglais. Mais dira-t-il,  ce handicap peut être surmonté en envoyant les jeunes DAF comme conseillers économiques dans les représentations diplomatiques. Il a aussi déploré le fait que « beaucoup d’ambassadeurs en complicité avec le ministère des Affaires Etrangères ont vendu les biens de l’Etat. Ce qui est une autre honte pour la diplomatie guinéenne, c’est le fait qu’un ambassadeur possède une voiture de service vieille de 10 ans ».  Dans la même trajectoire, le Président Alpha Condé a regretté le fait que « certains ministres trichent en envoyant de l’argent dans les Ambassades et on les ramène une partie de cet argent ». Pour le Président Alpha Condé, cette pratique doit cesser.

 

Tout en souhaitant que cette rencontre aboutisse à de bons résultats, le Chef de l’Etat a sollicité l’apport au débat des ambassadeurs accrédités en Guinée.

 

Le Bureau de Presse de la Présidence

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*