Coyah: Des échauffourées entre passagers et policiers

0
373

La nationale Conakry-Coyah est paralysée ce mardi. Pour cause, des populations de Coyah se sont soulevées contre des pratiques qu’elles qualifient de malsaines qui se font à longueur des journées au niveau de ces barrages érigés pour faire respecter les mesures d’urgence sanitaires dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Ces manifestations ont éclaté dans la sous-préfecture de Manéah précisément au km 43 jusqu’à Somaya en passant par Friguiadi aux environs de 9h, rapporte notre correspondant dans la ville.

« Selon les témoignages, le barrage érigé à Friguiadi depuis une dizaine de jours serait la cause de ce soulèvement. Les manifestants en marée humaine ont envahi le barrage avec des jets de pierres. Pendant ce temps, la route nationale et toutes les ruelles de Manéah, Somaya et Coyah ville sont barricadées. Les forces de l’ordre ont usé du gaz lacrymogène accompagné des tirs de sommation pour disperser les manifestants. Aux dernières nouvelles, la circulation est complètement bloquée, la brigade de la gendarmerie de Manéah est mise à sac. On dénombre également 3 blessés par balle dont une femme », nous signale Ousmane Soumah .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*