Décès de la policière Marie Jeanne Sylla : Les jeunes de Nongo demandent que le carrefour de Kofi soit baptisé en son nom

0
216

Au cours la cérémonie de la marche funèbre organisée à l’honneur de la policière Feue Marie Jeanne Sylla à Nongo,  ce samedi 7 septembre, les jeunes organisateurs ont, après avoir magnifié la regrettée dans leur déclaration, fait des propositions au gouvernement guinéen en signe de reconnaissance pour le service rendu à la nation par la défunte.

Pour ces jeunes, dans une société où la médiocrité domine l’excellence, il est nécessaire de récompenser ceux qui arrivent à se démarquer par le mérite.

« Puisque la défunte Marie Jeanne Sylla fut un modèle dans le corps de la police guinéenne, si dans l’exercice de sa fonction elle n’a pas pu bénéficier d’une décoration, d’une reconnaissance quelconque, que cela soit fait à titre posthume. Nous souhaiterons que le président de la république décore Feu Marie Jeanne Sylla, nous souhaiterons que ce carrefour où elle passé ses dernière pour servir l’Etat guinéen soit baptisé en son nom », a déclaré le porte-parole des organisateurs.

Présent à cette marche funèbre, Ansoumane Camara, directeur général de la police a, aux noms du ministère de la sécurité et de la direction générale de la police, remercié les jeunes et leur a promis de remonter les demandes à qui de droit.

« Je remercie les jeunes organisateurs pour leur dire que les doléances qu’ils ont eues à faire seront posées dès lundi au conseil de cabinet du ministre de la sécurité, pour que cette dame soit décorée ou qu’elle ait un satisfécit signé des mains du ministre de la sécurité à l’intention de sa famille. En ce qui concerne le nom, cela appartient au politique, notamment l’autorité civile. Nous serons très contents de voir ce carrefour porter le nom de lieutenant Marie Jeanne».

Le directeur général de la police a également annoncé que la défunte est proposée capitaine dans les heures qui suivent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*