Défense de la constitution: Les femmes du PEDN prêtes à accompagner les femmes du FNDC

0
248

Les femmes du front national pour la défense de la constitution (FNDC) continuent leur tournée dans les QG des partis politiques, des organisations de la société civile et des structures syndicales. Après le siège de l’UFDG mercredi dernier, ces femmes déterminées pour la défense de la constitution du 10 mai 2010 se sont rendues au siège du   PEDN, avec une forte mobilisation composée de la troupe Baga, des associations et d’autres groupements des femmes, ce mercredi 24 juillet. L’objectif est de rencontrer les femmes de ces différentes structures pour passer le message de ”Amoulanfé”, signifiant non à une nouvelle constitution.

 

« Il faut que vous sachiez que cette lutte que les femmes du FNDC ont engagée est une lutte nationale, une lutte de toutes les femmes citoyennes de ce pays, parce que c’est pour la liberté et la démocratie dans notre pays. Nous savons très bien que quand il y’a des conflits dans un pays, les premières victimes sont les femmes. Aujourd’hui, les premières victimes de la mauvaise gouvernance de ce pouvoir sont les femmes. La lutte que nous sommes en train de faire est une lutte citoyenne. Nous ne voulons pas un changement de constitution, le tripatouillage de notre constitution. Ce sont des histoires de dire que c’est une nécessité pour nous de changer la constitution. C’est faux. Il n’y a aucune nécessité de changement de constitution », a fait comprendre Madame Maimouna Diallo, présidente nationale des femmes du FNDC.

Du côté du PEDN, les femmes ont souhaité la bienvenue à la délégation féminine du FNDC et ont rassuré qu’elles seront prêtes pour mener le combat.

« Nous remercions cette forte délégation des femmes du FNDC d’avoir fait le déplacement pour rencontrer les militantes du PEDN. Au nom des femmes et sympathisantes du PEDN, nous remercions pour cette marque de conscience.  Au nom des femmes de ce grand parti, nous sommes à votre disposition et nous vous disons que nous serons avec vous pour mener cette lutte qui concerne toutes les femmes de la Guinée. Mais nous ne pouvons réussir ce combat sans la participation de toutes les femmes. Les femmes du PEDN seront toujours à vos côtés pour qu’ensemble nous réussissions notre lutte », a dit Hadja Sarangbè condé, présidente nationale des femmes du PEDN.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*