Départ d’Alpha Condé pour l’extérieur : Des ONG de défense des droits humains s’opposent (Déclaration)

0
132

GUINEE : Prise du pouvoir par l’armée, les organisations de défense des droits humains guinéennes signataires de la présente déclaration interpellent le Comité National de Rassemblement et du Développement (CNRD) sur la nécessité de protéger les droits humains en toutes circonstances et à communiquer dans les meilleurs délais une feuille de route de la transition qui tient compte de toutes les propositions issues des concertations ; elles exhortent la JUNTE à inscrire la lutte contre l’impunité des crimes de sang et économiques parmi les priorités du prochain gouvernement de la transition.

Ayant observé que le dimanche 05 septembre 2021, tôt le matin, des tirs nourris à l’arme automatique ont été entendus dans la capitale guinéenne ;

Notant que dans la même journée, un communiqué lu à la télévision nationale par une unité de l’armée guinéenne, appelée Forces Spéciales, annonçait l’arrestation du Président guinéen, M. Alpha Condé, la mise en place d’un « Comité National du Rassemblement et du Développement » (CNRD), la dissolution de la Constitution, du Gouvernement, des Institutions Républicaines ;

Les organisations de défense des droits humains, membres de la société civile guinéenne et signataires de la présente déclaration, tiennent à exprimer leurs vives préoccupations sur la situation qui prévaut en Guinée.

Nos organisations préoccupées pour le respect des principes démocratiques et de l’état de droit appellent :

  1. Au respect du pacte international relatif aux droits civils et politiques, à la Charte Africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance ainsi que le protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance ;
  • A un dialogue inclusif permettant à un retour à l’ordre Constitutionnel et ;
  • A une communication rapide par la JUNTE d’une feuille de route qui définit la transition

En outre, nos organisations saluent également la libération d’un premier groupe de prisonniers politiques et la démilitarisation de l’Axe Hamdallaye Bambéto Cosa-Cimenterie par la levée des Postes avancées de sécurités (P.A) et des restrictions sur les libertés politiques. 

Elles encouragent la JUNTE à libérer l’ensemble des prisonniers politiques détenus à Conakry et à l’intérieur du pays.

Par ailleurs, nous saluons la déclaration du Lt/Colonel Mamady DOUMBOUYA indiquant que la justice sera la boussole de la conduite de la transition.

A ce titre, nous appelons le Comité Militaire de Rassemblement pour le Développement (CNRD) a assuré le respect de l’intégrité du président déchu, M. Alpha CONDE.

Nous tenons également à ce que la lutte contre l’impunité sur les crimes de sang et économiques soient parmi les priorités du prochain gouvernement de la transition.

Nous rappelons que sous le régime de Mr Alpha Condé, des violations graves des droits de l’Homme ont été commis ;

On peut citer entre autres : les massacres de Zogota, womey, Galapaye, les répressions meurtrières dans les quartiers de Conakry, les casses de maisons de kaporo-rails, les arrestations et détentions des militants pro-démocratie opposés au projet de changement constitutionnel, les tueries des élèves lors de la grève des enseignants entre 2017-2019, les violences intercommunautaires de Nzérékoré, Macenta, les violences dans les zones minières de Boké, Kamsar, Sangaredi, Kolaboui, Kouroussa, Gaoual, Foulata (Siguiri)…

C’est pourquoi, nous tenons à ce que M. Alpha CONDE ainsi que tous ceux qui sont mêlés de près ou de loin à des crimes de sang et économiques répondent devant la justice guinéenne dans le respect de la loi. 

Conakry, le 17 septembre 2021,

ONT SIGNE :

  1. Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme et du Citoyen
    1. Association des Victimes Parentes et Amis du 28 Septembre-AVIPA
    1. Avocats Sans Frontières-Guinée
    1. Ligue Guinéenne des Droits de l’Homme
    1. Les Mêmes Droits Pour Tous
    1. Collectif pour les Réserves Naturelles
    1. Guinée Libre
    1. Coalition Guinéenne pour la Cour Pénale Internationale
    1. Forum Civil Guinéen
    1. Collectif des Acteurs sociaux pour une Transition Apaisée
    1. Femmes Développement Droits Humains en Guinée
    1. La Coordination des ONG de Défense des Droits de l’Homme
    1. Alliance des Médias pour les Droits Humains
    1. Réseau des Femmes Défenseures des Droits de l’Homme
    1. Organisation Guinéenne des Droits et Devoirs du Citoyen
    1. Collectif des Victimes de Kaporo-Rails
    1. Women of Africa-WAFRICA
    1. CAFIDH
    1. Centre Guinéen de Promotion et Protection des Droits de l’Homme
    1. Women Hope Guinée
    1. LIDA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*