EDITORIAL : C’est en Août 2005 que le feu président Lansana Conté a libéralisé

0
9338

C’est en Août 2005 que le feu président Lansana Conté a libéralisé les ondes dans un décret rendu publique sur les medias d’Etat. Ce décret donnait ainsi le feu vert  aux citoyens guinéens et aux personnes morales jouissant de tous les droits civiques de créer désormais  une radio ou une télévision privée. Et comme la balle est déjà lancée, le 14 Aout 2006 à 17h50, la radio Nostalgie Guinée commence à émettre en modulation de fréquence sur la 98.2 FM.

En posant cet acte, la Guinée, après 47 ans de monopole de l’espace médiatique par les medias d’Etat, venait de connaitre sa première radio privée. C’est un acte osé, un acte brave ! Oui ! Puisque malgré l’existence du décret annonçant la libéralisation des ondes, beaucoup  hésitaient à lancer  leur organe de presse de crainte que cette décision du président d’alors ne soit un piège.

C’est un acte de bravoure ! Parce qu’il a permit de briser le mythe et la barrière autour de cette problématique liée à la mixité dans le domaine médiatique. Malgré l’existence de journalistes désireux d’animer de nouvelles stations, aucune radio privée n’avait encore commencé à émettre six mois après la publication du décret.

A travers Nostalgie Guinée, les blocages sont levés car les guinéens qui n’étaient pas habitués à des informations plurielles et indépendantes de la part des médias d’états ont assisté à l’ouverture d’une nouvelle ère de l’information dans le pays. Ainsi, Nostalgie Guinée donnait pour la première fois, la parole et la latitude aux citoyens d’exprimer librement leurs opinions sur les sujets qui assaillent la société guinéenne de façon très large. Ce qui lui a valu le titre de la légende ou la plus légendaire des radios en Guinée.

L’avènement de la radio Nostalgie Guinée, il faut oser le dire, a été un signe précurseur pour les nombreuses autres radios qui ont vu le jour après elle dans le pays.

Pendant 13 ans, Nostalgie Guinée a permis et continue à permettre à chacun d’exprimer librement son opinion.

Au-delà de son rôle dans la consolidation de la paix quand il ya des tensions politiques, Nostalgie Guinée a joué et continue de jouer un rôle remarquable dans l’instauration d’un état de droit en Guinée.

L’autre facteur, non des moindres, est que cette radio a permis à la jeune génération de mettre en valeur son talent. C’est pourquoi, le secteur des médias regorge aujourd’hui de jeunes sortis fraîchement des institutions d’enseignement Supérieur.

Nostalgie Guinée,  c’est aussi cette radio qui a formé et continue de former des jeunes dans la pratique du métier de journaliste. Ils sont nombreux ces jeunes qui évoluent aujourd’hui dans d’autres medias dont les bases ont été données par Nostalgie Guinée.

C’est une fierté pour cette radio de dire que c’est la presse privée guinéenne qui célèbre la fête en ce 14 août 2019.

 

Diaraye GUIRASSY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*