Guinée/Covid-19 : Réactualisation des mesures d’urgence sanitaires face à la menace des variants

0
37

Face à la menace de variante de la Covid-19, le président Alpha Condé renforce et réactualise les mesures d’urgence sanitaire. Dans un note du chef de l’État dont Kalenews détient la copie, le protocole de contrôle sanitaire a été amendé comme suit :
le couvre-feu est de 22 heures à 4 heures du matin;
Le respect obligatoire du port des bavettes;
Le respect de la distanciation sociale ;
Le respect de lavage des mains;

Le renforcement du contrôle sanitaire dans les points d’entrée des préfectures minières (contrôle PCR et carte de vaccination);

L’interdiction des regroupements pour des raisons de cérémonies de plus de 50 personnes (mariage, baptême, funérailles…);

Le respect rigoureux des mesures barrières dans les lieux de cultes ;

L’interdiction de transfert de corps testé positif à la Covid-19 ;

Le contrôle sanitaire (certificat de négativité de TDR ou PCR ou de vaccination) pour les voyageurs interurbains à la rentrée et sortie de nos différentes préfectures ;

Le maintien de disposition de contrôle sanitaire en vigueur pour les lieux de loisirs (hôtels, restaurants et bars);

L’obligation aux structures privées d’effectuer les tests de diagnostics en collaboration avec l’ANSS et la référence en cas de positivité au Covid-19.

L’invite de la population à se faire vacciner massivement contre le Covid-19 dans les lieux de vaccination retenus sur toute l’étendue du territoire national ;
NB: Les mesures de barrières sanitaires rappelées au trois premiers points restent valables pour toutes les préfectures.

Pour les préfectures actives (cinq communes de Conakry, Beyla, Boffa, Boké, Coyah, Dabola, Dubreka, Forecariah, Fria, Kindia, Koubia, Koundara, Labé, Macenta, Mamou, Nzérékoré, Pita, Tougué, Yomou, KanKan, Lelouma, Mali), ces mesures seront réexaminées mensuellement en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique de la Covid-19.
A titre de rappel, les dispositions de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire du 26 juillet 2021 restent en vigueur.
Le non-respect des présentes dispositions exposent le contrevenant aux mesures disciplinaires prévues à cet effet.
Les ministères en charge de la santé, de l’administration du territoire, de la sécurité et de.la protection civile, des transports, de l’hôtellerie et du tourisme, de la jeunesse, de.la culture et des sports et des affaires religieuses sont chargées chacun en ce qui le concerne de veiller à l’application rigoureuse des présentes directives à compter de la date de signature.

Conakry, le 03 Août 2021,
Le professeur Alpha Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*