Guinée/désignation d’un commissaire à la CENI: « le Barreau est une partie intégrante du ”CNOSCG” » annonce Dansa Kourouma

0
66

Après la nomination du juriste Mamady 3 Kaba comme commissaire à la CENI, en remplacement de Me Salif Kébé, les voix se sont levées un peu partout pour dénoncer la façon de désignation de ce membre de la société civile. Face à ces critiques, le président du conseil national des organisations de la société civile Guinéenne (CNOSCG), Dr Dansa kourouma apporte des précisions en annonçant que le barreau est une partie intégrante du ”CNOSCG”. Il l’a fait savoir ce vendredi 15 mai 2020 chez nos confrères des grandes Gueules d’Espace.

« Moi, je n’ai pas voulu me prêter à la polémique pour la simple raison que, j’ai rappelé lors de cette nomination que le barreau est une partie intégrante du ”CNOSCG”, et ça ne date pas d’aujourd’hui, c’est depuis la création du CNOSCG. Alors à l’interne nous avons des mécanismes de choix » a annoncé Dr Dansa Kourouma

Parlant de la désignation au sein du CNOSCG Dr Dansa signale « la première chose que je vais vous signaler de la désignation de Me Salifou kébé jusqu’à aujourd’hui, je n’ai pas eu de discussion avec le barreau  d’abord, depuis sa première désignation. Nous avons pris la responsabilité en tant qu’organisation vu que l’homme (Me Salifou kébé ) était déjà en fonction à la CENI, il a acquis des compétences, de le reconduire. Parce que Me Kébé est resté loyale vis à vis du CNOSCG en tant qu’entité d’appartenance du barreau, donc il n’avait pas de problème à ce niveau » précise-t-il.

Dans ses interventions, le président du CNOSCG  révèle « depuis que le leadership a changé au barreau, le barreau a pris ses distances des activités de la société civile de manière globale, pour preuve, le barreau n’a pas participéau congrès électif du CNOSCG»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*