Guinée/Législatives-Référendum : ADC-BOC donne sa position

0
119

Dès après le décret de couplage des élections législatives et du référendum pour le 1er mars 2020, les partis politiques candidats à ce scrutin déclinent leur position. L’Alternance Démocratique pour le Changement (ADC-BOC) a, au cours d’un point de presse ce jeudi 6 février, situé sa position face au couplage des scrutins en cours.

« Vu l’enjeu beaucoup de partis politiques, membres du CAR se sont réunis pour répondre à cette décision. On a tiré des conclusions que c’était des élections législatives qui nous intéressaient, les élections référendaires importent à tout le peuple de Guinée. Le peuple de Guinée est souverain et ce peuple est libre de venir voter ou non. C’est pourquoi nous n’avons pas pris trop de préoccupations basées sur la décision du couplage. Ça ne change rien de notre position. Étant donné que le président de la république a le droit d’appeler le peuple à un référendum, nous ne pouvons que prendre acte et informer nos citoyens par rapport aux enjeux. Ça ne nous a pas du tout perturbés. Je confirme notre participation aux élections », a fait savoir docteur Ibrahima Sory Diallo, président de L’ADC-BOC.

Ce parti politique reste complexe sur le Oui ou non du référendum en cours. Dr Sylla, dit ne pas être concerné pas le référendum, mais sans ne lui empêchera tout de même pas de prendre part au scrutin législatif.

Par ailleurs, ADC-BOC compte porter plainte contre la CENI pour des préjudices causés par le non-respect de la date initiale des élections législatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*