Guinée : Quand l’aveuglement politique conduit le ministre Mory Sangaré à vouloir sacrifier les élèves

0
63

Pour bon nombre de parents d’élèves rencontrés dans la soirée de ce dimanche 13 octobre, la déclaration du ministre de l’éducation, demandant aux élèves et enseignants d’aller à l’école le lundi 14 octobre 2019, relève d’une simple folie politique. « Si ce type était un père de famille, aurait-il envoyé ces propres fils dans la gueule du loup ? », s’interroge Fodé Cissé, déçu de cette sortie d’un ministre de la république, de surcroit celui en charge de l’éducation nationale.

« Jusqu’où des cadres guinéens sont-ils déterminés à sacrifier la patrie sur l’autel de leur intérêt personnel ? ». C’est la réplique d’une mère de famille après avoir suivi la déclaration du ministre Mory Sangaré sur des ondes des médias avant de conclure en ces termes : « Le patron du SLECG, Général Soumah au moins a été responsable en demandant aux parents d’élèves de garder leurs enfants à la maison. C’est l’attitude de tout bon père de famille ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*