« Il est temps que la raison l’emporte sur la stupidité́ des hommes qui nous gouvernent » MB DIALLO

0
43

Lorsqu’on a la chance de diriger un peuple, il faut être humble, il faut avoir l’intelligence et un bon faculté de jugement, le jour qu’on se rend compte que Dieu nous a pas créé pour être juste, qu’il nous est impossible d’orienter et de conduire notre société vers le droit chemin, le bon sens voudrait qu’on s’éloigne du pouvoir.

Il faut éclairer les hommes. Il faut détruire en eux les préjugés ethniques, leur montrer que les nations les plus prospères sont celles où les hommes de toutes les couleurs, de toutes les ethnies ont joint leurs énergies pour la construction d’un environnement favorable à une vie heureuse.

Vous ne pouvez pas espérer construire un monde meilleur sans mettre en place un système éducatif de qualité́.

Le grand problème de la Guinée est dû au fait que, jamais les dirigeants guinéens n’ont pris l’éducation nationale au sérieux.

Ils préfèrent envoyer leurs enfants dans les grandes écoles écoles à l’étranger pour avoir une formation de qualité́ que de bâtir un système éducatif performant capable de former tous les jeunes du pays. Quel égoïsme ?

Un gouvernement qui échoue à réformer le système éducatif, à mettre en place un enseignement de qualité est un gouvernement incompétent. Les citoyens d’un tel pays doivent prendre leur destin à bras le corps, chasser un un tel gouvernement est tout à fait légitime.

S’ils refusaient de partir du pouvoir, utiliser tous les moyens possibles pour qu’ils dégagent est tout à fait normal car c’est l’avenir de toute la nation et des futures générations qui sont misent en danger.

Comme disait Malcolm X « L’éducation est un passeport pour l’avenir, car demain appartient à ceux qui s’y préparent dès aujourd’hui ».

Et prépare l’avenir d’une nation, il n’y a pas mieux que de mettre une pousse dans l’éducation nationale.

La conscience ressemble aux facultés de l’esprit, elle a besoin d’éducation. En l’exerçant, on lui apprend à Voir plus juste, et par conséquent à se faire mieux obéir. Souvent, dans la vie, on ne fait le mal que parce qu’on n’aperçoit pas clairement le bien, ou qu’on parvient à se le cacher sous quelque sophisme.

Il faut donner la possibilité à chaque enfant de la république de bénéficier un enseignement de qualité et au bout de quelques années nous assisterons à un changement brusque dans notre société, une révolution inattendue s’opérera dès lors, mais il faut d’abord une prise de conscience collective, condition fondamentale pour toute révolution.

Nos enfants, dans les écoles doivent vivre et grandir avec les fondamentaux de la république. Le civisme et l’amour de la patrie doivent prendre une part importante dans l’éducation nationale.

 

MB DIALLO

E-mail : bhoyesank95@gmail.com

Étudiant et militant politique

-Université Toulouse 1

– Diplômé de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry

– Diplômé de l’école nationale des postes et télécommunications de kipé ENPT

– Ancien élève du lycée Amilcar Cabral de Mamou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*