Kérouané : La boutique d’un jeune verrouillée pour avoir participé aux manifestations contre le 3ème mandat

0
95

Apparemment, les jeunes qui ont manifesté contre  un éventuel 3ème mandat dans la ville de Kérouané, le jeudi 03 octobre ‘’doivent chacun payer pour ce péché ’’.  En dépit de ceux qui sont  incarcérés à la gendarmerie,  d’autres en cachette sont recherchés et font objet de menace et d’intimidation. C’est le cas d’Ismaël Cissé qui, depuis 2014, travaille avec Orange dans une boutique au centre-ville.

Soupçonné d’avoir participé à ce  mouvement de protestation contre le   3ème mandat,  le Service Commercial d’ Orange Guinée   de la commune urbaine de Kérouané aurait décidé de mettre fin au contrat qui le lie avec Ismaël Cissé, gérant d’une boutique Orange de la place.

 

«Il y’a un petit qui vient derrière moi ici. C’est une connaissance.  Quand ils ont commencé à pourchasser les gens, ils n’ont pas pu arrêter le petit. Mais il y’a une dame qui leur a dit que c’est mon  petit. C’est ainsi  qu’un jeune qui est à la tête du mouvement  de soutien au 3ème mandat a envoyé un mail à mon responsable à Kankan. 

Aujourd’hui, j’étais dans mon bureau dans les environs de  10h. J’ai vu le responsable des zones Orange de Kérouané, m’annonçant que la boutique est verrouillée pour affaire politique. Qu’il est venu prendre les matériels d’Orange. Je dis mais ce n’est pas comme ça, c’est le contrat qui nous lie. Il m’a dit d’appeler à Kankan. J’ai appelé le responsable au niveau de Kankan. Ce dernier m’a ordonné de les lui remettre et m’a dit de se croiser à Kankan ce samedi », a expliqué Ismael

 

Cissé communément appelé Cissé Orange, agent commercial d’Orange dans le centre-ville de Kérouané, avant de faire comprendre qu’il était à Kossankoro pendant les manifestations.

Il a également ajouté qu’au-delà du mouvement politique, certaines personnes sont contre lui parce qu’il n’est pas natif de la localité.

« Beaucoup de gens sont contre moi. Selon eux, je suis étranger ici. Ils ont l’intention de me chasser pour mettre un fils au bureau ici. Pour eux, je ramasse des millions. Beaucoup m’ont dit qu’ils sont contre moi, de faire attention ».

 

À suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*