LA COUR PENALE DE LABE ACQUITTE LE REPRÉSENTANT INDÉPENDANT DE QNET ACCUSÉ A TORT DE FRAUDE

0
253

Le tribunal pénal de Labé a acquitté Mme Lamarana Diallo (la partie défenderesse) le 6 février 2019, dans une affaire où elle a été accusée à tort de fraude et jugée depuis février 2018. Mme Lamarana Diallo, une représentante indépendante de QNET, dans le contexte de son entreprise, a présenté à sa tante, Mme Hadja Fatoumata, l’opportunité de faire des affaires avec QNET. Celle-ci a accepté l’offre et a fait son premier achat et est devenue une représentante indépendante.

Malheureusement, après cet achat, Mme Hadja Fatoumata s’est opposée à participer régulièrement à des formations et à des sessions de coaching lui permettant d’acquérir les compétences nécessaires pour développer son réseau et n’a pris aucune mesure pour le développer. Cela l’a amenée à ne pas développer son activité ni à percevoir de commissions sur la vente de produits, ce pourquoi elle a déposé plainte mais à tort.

Mme Lamarana Diallo a réfuté les dires et montré que la transaction a été finalisée, les produits ayant été livrés après l’achat.

Le procès a rapidement révélé les failles de la plainte et une “connivence de fraude”. Cela a conduit la Cour à décider qu’« il n’est en effet pas possible de statuer sur une connivence sans avoir au préalable une infraction principale punissable ». En outre, l’accusation n’a pas apporté la preuve d’une déception existante, le défendeur ayant fourni toutes les informations nécessaires et pertinentes sur l’entreprise et expliqué que l’échec commercial de la plaignante résultait de son désir de ne faire aucun effort pour réussir. Le jugement a également statué que « l’activité de vente directe en réseau de QNET, comme toute autre activité commerciale, nécessite un investissement minimal de la personne pour réussir. Cette activité n’est ni un système d’investissement ni une tontine.”

Le tribunal acquitta le défendeur et rejeta les réclamations. L’aboutissement heureux de cette affaire confirme qu’il n’y a aucun doute sur l’activité de QNET en Guinée et garantit le rôle de la justice pour faire respecter les droits des citoyens sur la base du droit.

Commentant cette affaire, Biram FALL, directeur pour l’Afrique sub-saharienne de QNET, a déclaré : ” Nous sommes ravis de la décision d’acquitter Mme Lamarana Diallo et du fait que nos activités et processus commerciaux sont tout à fait valables. QNET est une entreprise sérieuse qui respecte les lois de la Guinée. En novembre dernier, le Centre pour la responsabilité sociale des entreprises en Afrique de l’Ouest lui a décerné le prix de la société de commerce électronique de l’année dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises ».

QNET est également actif dans le sponsoring sportif via des partenariats tels que le partenariat de vente directe du Club de Football de Manchester City et de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour la Ligue des Champions Total, la Coupe de la Confédération Total et la Super Coupe Total de 2018 et 2019. ”

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*